TENNIS DE TABLE/ FINANCEMENT : L’ÉTAT HAÏTIEN RÉPOND AUX ABONNÉS ABSENTS

IMG 20211215 WA0016

Malgré le passage de la pandémie de Covid-19 qui a secoué le monde et l’insécurité qui bat son plein à Port-au-Prince depuis quelques temps, certaines disciplines sportives ne chôment pas pour autant. Dans cette lignée, il faut citer le tennis de table haïtien.

Sous la houlette du président Ralph Kernizan et son équipe, la Fédération Haïtienne de Tennis de Table a bouclé presque tout son programme de l’année 2021, séminaire de formation, organisation des compétitions, participation des pongistes à des évènements à l’échelle internationale. Le tennis de table haïtien a été dans tous les coups cette année.

Toutefois, le numéro un du bureau fédéral Ralph Kernizan, s’est plaint au micro de la presse de l’absence de l’État haïtien au niveau d’investissement. ” C’est inacceptable, on a rien reçu de l’État au cours de l’année 2021 alors que nous sommes une Fédération qui bouge comme beaucoup d’autres ” a déclaré en substance Monsieur Kernizan.

Tout en mettant en avant l’apport du secteur privé à la réalisation de ces activités, le responsable a encore une fois lancé un appel à tous les secteurs particulièrement à l’État haïtien afin de venir en aide aux fédérations et associations sportives du pays.

En tout cas, selon certains observateurs, le sport haïtien n’est pas une priorité pour l’État haïtien et quand on sait que le budget alloué au Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique est un budget de fonctionnement et non d’investissement.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top