COMPÉTITION – ATHLÉTISME : À JACMEL, UNE COURSE DE 15KM EN LIGNE DE MIRE

B40C0564 E30B 4395 ABB0 8483C12C71EC

À l’initiative du Centre IOA (International Outreach Association), la ville de Jacmel s’apprête à accueillir la première grande manifestation sportive du nouvel an, une course ouverte aux enfants (de 10 à 13 ans) et aux jeunes des deux sexes (à partir de 13 ans). Les inscriptions sont en cours et prendront fin le 30 décembre, s’il faut se fier aux propos de Garry Jules, coordonnateur du Centre.

« Nous souhaitons que cet évènement sportif soit progressivement renforcé pour qu’il puisse devenir un semi-marathon voire un marathon avec le temps. Pour le moment, c’est une course de 15 km. Les participants auront à parcourir le tour de la ville de Jacmel, en partant de Morne-Ogé. En ce qui concerne les enfants, ils n’auront qu’à courir 500 mètres », a laissé entendre le coordonnateur de la compétition.

Pour ce qui est des primes à gagner, le Centre IOA se prépare à faire des heureux : « Le record mondial du 15 km est de 41 mn 05. Si un athlète arrive à parcourir cette distance entre 41 ou 43 minutes, il gagnera 10 000 dollars US ; en 44 minutes, il aura 5 000 dollars US. En fait, le gagnant (garçon) aura au moins 2 500 dollars. Chez les filles, le record mondial est de 44 mn 20. Autrement dit, la gagnante aura la possibilité de repartir avec 10 000 dollars (44 à 46 minutes), 5 000 dollars (46 à 50 minutes) ou encore 2 500 dollars. En somme, le nombre de minutes de chaque gagnant déterminera la somme qu’il aura à empocher », a fait remarquer Garry Jules avant de faire allusion aux enfants qui participeront à cet évènement sportif.

« Les enfants de 10 à 13 ans auront à parcourir une distance de 1000 mètres. À l’issue de cette course, ils auront à gagner jusqu’à 200 dollars US. Les plus talentueux auront la possibilité d’intégrer gratuitement le Centre IOA où ils auront accès à l’éducation, la santé et le sport. Nous sommes déterminés à aller chercher les jeunes haïtiens les plus talentueux du pays. Nous ne resterons pas seulement à Jacmel, notre plan c’est d’élargir le cadre. Le Centre IOA veut être une institution pérenne et de standard international », a précisé le coordonnateur qui en a profité pour évoquer la finalité de cet évènement sportif.

« Le but est de créer un évènement récurrent dans la stratégie sportive de la région afin d’identifier les meilleurs talents du pays d’où qu’ils viennent, de les encadrer et de les encourager à la pratique du sport de haut niveau, c’est notre objectif. Savez-vous que nous avons déjà pris une quinzaine de jeunes au Centre OIA.

Là-bas, ils sont, entre autres, logés, nourris et soumis à un système d’éducation de très bonne qualité, et ce tout en pratiquant le sport. Présentement, un jeune talent issu du centre, se trouve dans l’une des plus grandes académies de tennis au Japon. Nous voulons être une force motrice institutionnelle, une force promotrice de mobilité sociale où nous pouvons transformer la vie des jeunes athlètes haïtiens », a déclaré fièrement Garry Jules qui ne limite pas le nombre des athlètes qui auront à prendre part à la 3e édition de la « Course de l’indépendance » qui se tiendra le 2 janvier à Jacmel.

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top