LDC CONCACAF : SI LOIN, SI PROCHE POUR LE CAVALY AS DE LÉOGÂNE

L’incertitude règne encore et toujours sur le Cheval rouge. Au fait, ça va de mal en pis pour le Cavaly Association Sportive de Léogâne à 4 jours du coup d’envoi de son premier match comptant pour les 8e de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF contre New England Revolution, programmé pour ce 15 février 2022 au Gillette Stadium (USA).

Pour le moment, rien n’est clair pour le Cheval rouge qui devrait en principe laisser Haïti au plus tard ce samedi 12 février à destination des USA. Peut-on imaginer à une situation désastreuse, car jusqu’à présent les autorités haïtiennes n’ont rien apporté afin d’aider le club pour l’obtention des visas américains.

A la question de savoir : est-ce que les démarches entamées auprès des autorités étatiques, il y a 5 jours, n’étaient pas trop tard ? Là-dessus, rien n’est clair.

La CONCACAF va t-il sanctionner l’équipe de la Cité d’Anacaona en cas de non déplacement ? Et si le match est repoussé dans l’optique d’évaluer la situation et organiser la rencontre dans un autre pays plus accessible ? Deux questions qui restent sans réponse.

En tout cas, suite aux problèmes liés à l’attribution des visas américains, le Cavaly a beaucoup plus de chance de rater ce rendez-vous au lieu d’être présent sur les lieux pour répondre au calendrier mis en place par les responsables de la CONCACAF depuis belle lurette.

Si loin, si proche pour le Cavaly Association Sportive de Léogâne qui avait déjà mis le paquet en vue de s’envoller à Boston et jouer le New England REVOLUTION.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top