LDC CONCACAF : LE CAVALY AS DE LÉOGÂNE CONFIRME SA NON PARTICIPATION

Dans une circulaire adressée à la presse publiée le 15 février 2022, le comité exécutif du Cheval rouge tient à confirmer sa non-participation aux 8es de finale de la ligue des champions de la CONCACAF car toutes les démarches effectuées auprès du consulat américain sont révélées veines, malgré l’intervention de deux membres du Congrès Américain, le MJSAC, le Ministère des Affaires Étrangères, le Bureau Politique du Sénateur Patrice Dumont, la FHF.

Cela signifie que le Cavaly n’aura pas la possibilité de se rendre aux États-unis pour affronter New England Revolution comme prévu par la direction des compétitions de la CONCACAF lit-on dans cette circulaire.

D’un autre côté, le club de la Cité d’Anacaona a qualifié de circonstance douloureuse car la participation à la compétition la plus prestigieuse du continent s’inscrit dans le plan croissance de l’équipe du Cavaly vers un statut de dimension et de renommée internationale .

Les conséquences sportives, financières et psychologiques de ce forfait sur le présent, peut-être, sur l’avenir du club sont incommensurables.

À ce égard, le Cavaly tient à féliciter son staff technique dirigé par l’ancien international haïtien Wilfrid Montilas qui a mené le club au sommet de la Caraïbe le 25 mai de l’année dernière.
Dans la foulée, le formidable groupe a remporté au début de l’année 2022 le trophée US Millennium Commmunication au Cap-Haïtien, dans un tournoi épuisant et exigeant.
Depuis lors, tous les joueurs sont astreints à une préparation de la double confrontation contre le New England Revolution dans le cadre des 8es de finale de la ligue des champions de la CONCACAF programmée les 15 et 22 février 2022 au Gilette Stadium. La direction du Club ne cessera de les encadrer.

Le Cavaly remercie également ses généreux donateurs, le public haïtien, les journalistes sportifs, l’AJSL, L’APN, la Maison Hogart, la BNC, Donpee Guess House et Sweet N’ Low qui ont soutenu le projet autant qu’ils pouvaient .
Enfin de compte, le club léogânais souhaite bonne chance à New England Revolution qu’il s’apprêtait à affronter avec honneur et le Fair-play.
Le Cavaly recommande à la CONCACAF de réfléchir aux voies et moyens pour éviter ce problème handicapant pour le développement des compétitions de la zone.

En fait, le Cavaly réaffirme sa volonté et sa foi dans sa mission de participer au développement du football de la zone CONCACAF et à ce titre de faire valoir ses points de vue sur la régulation des compétitions internationales a écrit le Vice-President du Cheval Rouge.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top