FOOTBALL : LA FIFA NE TARIT PAS D’ÉLOGES SUR SON 4E SOMMET, TENU AU COSTA RICA

Selon le compte-rendu sur le le 4ème Sommet de la FIFA sur la Conformité, inauguré par le Président Gianni Infantino depuis Zurich, qui s’est tenu avec succès au Costa Rica les 26 et 27 septembre, ça été un grand succès. Madame Monique André, membre du Comité de Normalisation de la Fédération Haïtienne de Football, avait représenté Haïti dans ce sommet.

A en croire les responsables de la FIFA, pour la première fois depuis le début de la pandémie, plus de 200 représentants des associations membres de la FIFA et experts en gouvernance et conformité dans le monde du football se sont réunis, pour la plupart en présentiel, pour reprendre les sujets abordés lors du précédent sommet en 2020.

” Comme l’a dit le Président Infantino dans son discours d’ouverture, l’objectif du sommet de 2022 est d’encourager les associations membres à “aller au-delà des meilleures pratiques et à aborder la conformité d’une manière différente “, prenant comme exemple la transformation que la FIFA a mise en œuvre en matière de conformité depuis 2016, basée sur “la crédibilité, la transparence et la responsabilité”, peut-on lire sur le site internet de l’instance suprême du football mondial.

Sans commentaire, voici le reste du compte-rendu du 4e Sommet de la FIFA

Le Président de la Fédération Costaricaine de Football, Rodolfo Villalobos, a collaboré à l’événement, faisant notamment écho aux propos du Président Infantino en réaffirmant aux participants que pour atteindre cet objectif, “la FIFA vous a réunis ici pour vous former, vous préparer et vous donner les outils nécessaires”.

En présence du Directeur de la Sous-Division Conformité de la FIFA, Patrick Trépanier, la séance générale inaugurale a été ouverte par Emilio Garcia Silvero, Directeur de la Division Juridique et Conformité de la FIFA, qui a présenté en avant-première certains des sujets amenés à être abordés lors du sommet, comme la protection du football contre la corruption, le renforcement de la vie privée et de la confiance, les conflits d’intérêts et la vie privée numérique, ainsi que des séances en petits groupes animées par des personnalités de premier plan dans le domaine, notamment Trevor Hughes, Ronan O’Laoire, Christopher Boening, Gabriela Mueller Mendoza et Kara Ramsey.

Alasdair Bell, Secrétaire Général adjoint de la FIFA (administration), a officiellement clôturé l’événement : “Nous avons pu constater l’engagement de nos associations membres en faveur d’une croissance et d’une amélioration continues. Un engagement à s’efforcer non seulement d’établir et de maintenir des programmes de ‘bonne’ gouvernance, mais aussi de porter ces programmes au-delà des meilleures pratiques”.

Source : FIFA

Scroll to Top