FOOTBALL FÉMININ : VERS LE RENFORCEMENT DE LA SÉLECTION HAÏTIENNE !

Pour rallier la Coupe du Monde féminine de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023, Haïti doit passer par les barrages et gagner obligatoirement deux matches. Pour y arriver, le sélectionneur national annonce la couleur et veut renforcer l’effectif des Grenadières.

” On est sans cesse en train de se renouveler parcequ’il y a aussi des joueuses qui doivent se remettre en question après le stage, soit parcequ’elles n’ont pas été à la hauteur des exigences de la sélection sur le plan : technique, physique ou tactique dans leur investissement, a clairement fait savoir Nicolas Delépine qui dit : Nous ne sommes pas là pour prendre toujours les mêmes joueuses, mais on est là au contraire pour avoir des résultats”.

Entre-temps, le sélectionneur national des Grenadières annonce la possibilité d’avoir un rassemblement, soit trois au total, pour préparer les barrages.

” Il y aura un rassemblement en septembre, octobre et novembre, trois dates internationales avant le mois de février. On discute avec la FHF, le processus est engagé. On a bien compris tous, la FHF en première, si on veut avoir des résultats, il faut un travail continu et il ne faut pas surtout qu’il y ait des arrêts. On travaille déjà sur les trois rassemblements pour qu’on puisse avoir la possibilité d’affronter des adversaires différents peut-être issus d’Europe ou d’Asie pour pouvoir se préparer de la meilleure des façons en prélude à ces barrages”, a déclaré Nicolas Delépine qui fait l’objet de pas mal de critiques surtout après la défaite des Grenadières devant la Jamaïque.

Barbarah Bourdeau  / totalmixradio.com

 

Scroll to Top