FOOTBALL : ERNSO LAURENCE ÉCRIT LA FIFA ET DÉSAPPROUVE LE CHOIX D’UN CUBAIN À LA TÊTE DU CN DE LA FHF

Dans une note adressée à madame Sarah Solemalé, responsable de développement de la FIFA, Ernso Laurence, président du CHARPS (Centre Haïtien de Recherche sur la Pratique du Football) et fondateur du SFH (Syndicat des Footballeurs Haïtiens), pour désapprouver le choix d’un ancien footballeur cubain à la tête du Comité de Normalisation de la Fédération Haïtienne de Football.

La note précise que : ” Dans un nouveau bâtiment administratif, les employés de la FHF travaillent aujourd’hui en toute sérénité, avec les avis de recrutement pour les postes clés du bureau fédéral, et le processus de Normalisation se fait sentir à grande échelle et nous en sommes très fiers. Malgré ces importantes avancées, au niveau du Centre de Recherche du football, nous estimons que la FIFA, en voulant imposer un ancien joueur de football de nationalité cubaine à la tête du Comité de Normalisation, est un affront énorme à notre histoire peuple. A ce moment révolu, les impositions de souches coloniales ne marcheront pas en Haïti “, peut-on lire arguant que le Cubain a été un footballeur qui n’a pas marqué l’histoire autant que celui-ci d’Haïti.

” Malgré le comportement irresponsable de nos dirigeants de clubs et la mauvaise gouvernance de l’ancienne administration, cela n’autorise guère à la FIFA de nous obliger à accepter le leadership d’un étranger qui en réalité ne saisit pas les valeurs anthropo-sociologique de notre sport roi “, a fait remarquer la note qui, en guise de conclusion, considère la décision de la FIFA comme une déclaration de guerre.

” Nous sommes un peuple résilient qui, à chaque grande calamité, se renaît de ses cendres. Le choix de ce Cubain à la tête du Comité de Normalisation, est une déclaration de guerre que nous prenons très au sérieux “.

Barbarah Bourdeau/Totalmixradio.com

Scroll to Top