FOOT – DÉCISION : LA COUPE AMANI-Y INTERROMPUE PAR LA FHF 

Sans passer par quatre chemins, la FHF a, dans une correspondance adressée au président de l’Arcahaie FC, en l’occurence de Léonard Tout-Puissant, fait savoir qu’elle a été stupéfaite de voir la velléité du président Tout-Puissant d’organiser un tournoi avec les clubs de première division masculine qui sont tous affiliés à la FHF.

Les premiers mots de la note portant la signature du Secrétaire général de la Fédération, Carlo Marcelin, ne font que féliciter les organisateurs du tournoi avant de faire-valoir l’autorité de l’instance suprême du football en Haïti.

” La FHF a apprécié l’intérêt manifesté en matière du football en ces moments difficiles où le contexte socio-politique et économique se révèle un grand défi pour le développement du sport roi en Haïti. Cependant la Fédération Haïtienne de Football tout en étant l’organe régulateur et protecteur de l’esprit du fair-play qui anime le football, doit être informé de tous les aspects de ce tournoi pour obtenir l’autorisation le cas échéant “, peut-on lire dans cette note qui précise l’interruption de la Coupe Amani-y.

” La FHF saisit aussi de l’occasion pour informer à Monsieur Tout-Puissant que le Parc Levelt de Saint- Marc fait l’objet d’un litige entre la FHF détentrice de droit d’exploitation pendant une période de 50 ans et un groupe d’individu ayant pris d’assaut le contrôle dudit parc en dehors des normes conformément aux clauses édictées dans le contrat avec la FIFA qui avait accepté de financer les travaux de rénovation débutés avec l’installation de la pelouse artificielle, l’éclairage et bientôt la construction des vestiaires et du bloc sanitaire répondant aux critères de matches internationaux “, poursuit la note.

” En conséquence, il est finalement interdit aux membres de la Fédération Haïtienne de Football, en particulier aux clubs affiliés de participer à un quelconque tournoi organisé au parc Levelt de Saint-Marc, car la gestion du terrain est en litige entre la FIFA via la FHF et la Mairie de Saint Marc. Le dossier se trouve déjà au cabinet juridique de la Fédération et en train d’être examiné par le secrétariat général de la FIFA “, à fait savoir la note.

” Enfin de compte, tout contrevenant s’expose aux sanctions disciplinaires conformément aux codes disciplinaires de la FIFA et de la FHF “, a écrit le secrétariat de la FHF au président de l’Arcahaie, Léonard Tout Puissant.

Les responsables du tournoi vont-ils écouter la raison afin de stopper ce tournoi ? L’avenir en dira plus !

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top