FOOT – CHFP : JEAN-CLAUDE NEXIL VOLE AU SECOURS DES ARBITRES

(Sans commentaire)

Le 7 janvier 2022
Jean-Claude Nexil
Jnexil11@gmail.com
Président FC Delmas
Membre de la cellule de réflexion des clubs.

Pas de football sans de grands arbitres

Dans tous les pays, l’arbitrage est géré par des spécialistes bien formés et bien rodés.

Depuis le début de 2021, je fais le tour des réseaux sociaux et j’ai discuté avec des dirigeants de plusieurs clubs, de toutes les catégories, pour chercher une solution viable pour sauver les acquis du football dont l’arbitrage.

Je suis particulièrement les articles de plus d”un et surtout ceux qui défendent toujours les intérêts des clubs, des entraineurs et des arbitres. Je suis aussi les réactions qui s’en suivent. j’ai compris que la CONA, qui était jusque jusque-là un bloc monolithique et intègre, est attaqué en profondeur par les comploteurs pour placer l’arbitrage sous la coupe de ceux qui ont de grands moyens.

Une démotivation bat son plein au sen des arbitres depuis que le président Grant a été sacrifié.

Le comité de normalisation a du mal à publier la liste des officiels retenus sur la liste FIFA 2022. Il a aussi du mal également à publier la liste des encadreurs qu’il entend placer à la tête de la CONA pour réduire les arbitres en esclavage.

Parmi les pressentis, il y a des personnes de valeur, mais il y aussi des magouilleurs connus et des marionnettes. Ces derniers doivent se rappeler qu’ils sont attendus au carrefour de l’histoire. *Qui composent avec des comploteurs sont des comploteurs* .*

Les informations qui circulent montrent que les clubs doivent donner la réponse appropriée à ce désordre du comité de normalisation qui affiche clairement son intention d’aller au-delà de son mandat officiel. Y a a-t-il une mission secrète de rétablir l’esclavage dans la colonie ?  Les arbitres, les entraîneurs et les surtout les clubs doivent s’y opposer sans réserve.

J’ai causé, à tête reposée, avec plusieurs acteurs du football. J’ai compris que le comité de normalisation met en place une *structure pour éliminer le syndicat des arbitres* . Le directoire de la SYNAF et les membres qui adhèrent au mouvement syndical doivent évaluer chacune des actions du comité de normalisation, car ces derniers et leurs complices sont prêts à tout.

Dans tous les pays, il existe une structure pour défendre les intérêts des arbitres. Cependant le syndicat ne doit pas être un obstacle pour l’avancement du jeu.

Dossier à suivre !

Jean-Claude Nexil
Président FC Delmas

Scroll to Top