FOOT – EXPATRIÉS : L’UNFP VOLE AU SECOURS DE JEAN KEVIN AUGUSTIN

En début de semaine, l’entraîneur nantais Antoine Kombouaré a signifié à Jean-Kevin Augustin et deux autres coéquipiers qu’ils s’entraîneraient avec la réserve jusqu’à la fin de la saison. Toutefois, l’UNFP a pris à contre pied une telle décision.

Lundi, Antoine Kombouaré a indiqué à Augustin, Basila et Ndilu qu’ils s’entraîneraient avec la réserve jusqu’à la fin de la saison et qu’ils ne feraient plus partie du groupe professionnel. Ce mercredi, en début d’après-midi, l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) s’est fendue d’un communiqué pour demander « la réintégration immédiate » de ces trois joueurs.
Pour l’UNFP, Augustin, Basila et Ndilu sont « privés du droit d’exercer pleinement leur métier de footballeur professionnel depuis le début de la saison en France ». Trente-deux joueurs sont dans ce cas en France. Huit footballeurs (dont les trois Canaris) sont encore actuellement empêchés de jouer selon le syndicat.

« Les joueurs, soumis à d’incroyables pressions, sont les victimes ! »

« Écartés du groupe pro auquel ils appartiennent, obligés de s’entraîner avec la réserve et parfois même seuls quand on leur en laisse le droit, ils se retrouvent de fait dans l’impossibilité de fournir la prestation de travail pour laquelle ils ont été embauchés, et qui est l’objet de leur contrat, perdant ainsi toute chance de prétendre à participer à une rencontre de Ligue 1 ou de Ligue 2 », indique l’UNFP, qui rappelle qu’elle a déjà fait des rappels aux clubs et qu’elle s’appuie sur « le respect des dispositions de la Charte en la matière, exposées dans l’article 507 ».

Le syndicat conclut : « L’UNFP est bien décidée à mettre un terme une bonne fois pour toutes à ces dérives inacceptables et à ces situations iniques dont les joueurs, soumis à d’incroyables pressions, sont les victimes. »

Source : David Phelippeau / sport.fr

Scroll to Top