CHFP 2020 – 2021 : Arcahaie FC – Violette AC, une finale de la honte, tournée au vinaigre

Deux morts confirmées, des blessés, voitures incendiées et/ou endommagées, c’est le triste bilan de la finale retour du CHFP opposant, ce dimanche 10 janvier 2021 au parc Saint-Yves, l’Arcahaie au Violette AC. Cette finale de la honte n’a pu arriver à terme pour cause de violences.

Le film de la rencontre Arcahaie FC – Violette AC : (1-1) !

Le match s’est interrompu à la 30e minute de jeu, après l’expulsion de Samuel Mardochée pompée (VAC) et Olnick Alesy (Arcahaie). Avant cet incident malheureux, les deux équipes étaient à un but partout (1-1). En effet, Oslin Fritzner a ouvert le score pour le Violette AC, 24 secondes après le coup d’envoi du match. Myson Dorvilien (1-1, 19e) a permis aux siens de revenir à hauteur des visiteurs.

Quelques minutes après la décision de l’arbitre central, Wilson Tilus, de nombreux incidents ont émaillé cette rencontre. De façon impuissante, les journalistes ont assisté à une scène digne d’une manifestation en plein cœur de la capitale haïtienne. Des jets de pierres, bouteilles et des rafales d’armes automatiques proviennent de partout. Et la police, qui était sur la place, pour tenter de disperser le public qui était en nombre, a fait usage de gaz lacrymogènes.

Dans cette situation, personne ne s’était pas épargnée. Entre temps, plusieurs parebrises de véhicules ont été brisées et/ou endommagées, et d’autres insendiées [….].

La route menant à Cabaret a été bloquée, ce qui a provoqué une scène incroyable. Une grande première dans le football haïtien. Un véritable calvaire également pour les journalistes qui avaient de sérieuses difficultés pour quitter la cité du drapeau. Au nombre des victimes, le journaliste Manuel Nelson de l’agence en ligne : League sport plus.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’au terme de cette finale de la honte, tournée au vinaigre, le football haïtien est plongée dans une crise plus que profonde. Et pour tout corriger, la sanction de la commission d’organisation de cette compétition, à savoir la Cochafop, devrait être sévère, et ce pour éviter de compter des morts et des blessés à l’avenir.

Gracien Antoine /Totalmixradio.com

Scroll to Top