La Fédération haïtienne de tang soo do gagne son pari

Le traditionnel examen national de passage de grade de la Fédération haïtienne de tang soo do a eu lieu le dimanche 15 novembre à l’université La Pléiade d’Haïti. Pour l’occasion, les athlètes, les uns plus convaincants que les autres, se sont surpassés pour obtenir des ceintures nouvelles.

La grande famille du tang soo do haïtienne, réunie à l’université La Pléiade d’Haïti, a eu droit à un événement inoubliable, le fameux examen national de passage de grade. Cet évènement, organisé une fois l’an, a été l’occasion de voir performer, entre autres, des athlètes de tout âge. Ceux qui y ont assisté et participé ont été tout simplement gâtés, car l’art et la manière ont été au rendez-vous.

Avant que ne débutait l’examen, le président de la Fédération haïtienne de tang soo do, le Dr Roberson Croimain, avait pris le soin de signaler que ” les athlètes vont être évalués cas par cas et grade par grade, en commençant par les ceintures blanches, jaunes, ainsi de suite. À n’en pas douter, certains d’entre vous vont changer de grade et d’autres non. Du succès à tous “.

Ils étaient plusieurs dizaines à postuler pour changer leurs ceintures (de blanche, en passant par le vert, pour finir sur le noir).

À en croire les commentaires des juges, les athlètes ont tout donné pour gravir les échelons du tang soo do. Ils ont comblé l’attente des responsables, étonnés de la forme affichée par ces athlètes qui se préparent déjà en vue du championnat national.

Parallèlement, la Fédération haïtienne de tang soo do, fondée le 11 novembre 2020, en a profité pour célébrer ses 18 ans d’existence. Pour l’occasion, la famille de cet art martial a fait la fête, et ce pour la plus grande joie de son président, devenu trésorier du Comité olympique haïtien.

Il est à souligner que le championnat national de la Fédération haïtienne de tang soo do, qui vient de réaliser ses examens de passage de grave, est prévu le 24 décembre prochain.

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

Scroll to Top