Don Bosco : plus d’un million ¼ à payer pour le confinement

 

Le championnat haïtien de football professionnel a dû être stoppé pour cause de coronavirus. La compétition que se disputaient 18 clubs en première division pour la série d’ouverture 2020 a dû être interrompu moins de six mois après que la série de clôture 2019 avait été stoppé en chemin puis annulée par la Fédération du fait de Lock down (entendez par là « peyi lòck »). Comment gérer les contrats des joueurs alors qu’ils sont en vacances forcées depuis 2 compétitions ? La situation du Don Bosco avec une des responsables de communication du club.< !- – more – – >

Enock Néré : Deux championnats stoppés en chemin donc aucune recette. Le Don Bosco parvient-il à tenir ses engagements en payant ses joueurs ?


Angine Tamara Jean-Louis : C’est difficile pour nous d’honorer notre engagement envers les joueurs. La crise sanitaire actuellement qui s’abat sur Haïti nous frappe en plein fouet. Toutefois nous faisons de notre mieux pour continuer tant bien que mal à respecter nos engagements. Sous peu nous devrions nous arrêter sur une décision à ce sujet. Vous aurez les infos en temps et en heures.

Enock Néré : Combien le Don Bosco doit-il débourser mensuellement en salaire?   
                          
Angine Tamara Jean-Louis : Environ 1 255 000 gourdes chaque mois. (ndlr : le staff technique, le petit personnel du club, le personnel d’accompagnement, le staff de communication, le staff médical et 21 joueurs sont rémunérés dans cette masse salariale).  

Enock Néré : Dans les différentes compétitions nationales en Europe notamment ont recours à une diminution des salaires pendant l’arrêt des compétitions. Le Don Bosco va-t-il négocié une telle éventualité avec ses joueurs ?
                            
Angine Tamara Jean-Louis : Pressé par la compétition du Flow Caribbean championship (CONCACAF) et par la situation du lock down, on a pas encore effectué le budget pour cette année. On continue à suivre les bases de l’année dernière. C’est à définir sous peu.

Enock Néré : Certains clubs ont des contrats par séries avec leurs joueurs d’autres des contrats ou les joueurs sont rémunérés seulement en période de compétition d’autres des contrats sur la durée précise et selon lesquels les joueurs sont payés sur la durée de leur contrat. Lequel de ces trois types de contrats le Don Bosco a-t-il adopté ?

Angine Tamara Jean-Louis : Nos joueurs devraient être rémunérés  seulement en période de compétition.

Enock Néré :  À combien peut-on évaluer le manque à gagner du Don Bosco lors de la série de clôture stoppé en septembre 2019 ?

Angine Tamara Jean-Louis : Généralement, le Don Bosco ne mise pas vraiment sur les recettes des guichets qui sont toujours maigres. Le manque à gagner se trouve plutôt sur le plan footballistique, car nous avions des joueurs qui étaient en pleine progression ,et qui gagnait la confiance du staff technique (Progression personne et techniques des joueurs).

Enock Néré : Quel est le budget du Don Bosco pour la série d’ouverture ?

Angine Tamara Jean-Louis : C’était à 10 millions de gourdes environ excluant la Concacaf qui est une autre compétition.



Enock Néré : Don Bosco a aussi une équipe féminine. Les filles sont-elles sous contrat ?

Angine Tamara Jean-Louis : Pour les filles qui n’ont pas de salaire on leur donne un frais d’accommodation et on mise beaucoup sur la question d’éducation.


Enock Néré : Quelle est la masse salariale de l’équipe féminine si les filles perçoivent un salaire ?

Angine Tamara Jean-Louis : Elles sont, selon leur niveau mises à l’école ou suivent des cours au niveau professionnel. Le Covid-19 a tout paralysé et Le Don Bosco FC de PV n’en est pas exempt.

PS : La liste des joueurs sous contrats et engagés par le Don Bosco pour la série d’ouverture 2020 en D1.

Alan Jérôme 

Augustin Junior 

Calixte Félix Alande 

Clergé Kelly Louis 

Danjour Junior 

Dédé Kenley 

Déjean Élyvens 

Dorlus Éliader 

Innocent Jean-Gardy 

Jean-Baptiste Jean-Becker 

Jean-Charles Canès 

Jean-Marie Ronaldo 

Jean-Jacques Danley 

Jérôme Odilon 

Pierre Carlens Stevenson 

Pierre-Louis Peterson 

Saintilus Bolensky 

Simil Fresnel 

Jerry Ambroise 

Charles John Steeve

Bernado Boca Junior

Enock Néré

lenouvelliste.com

 

 

 

Scroll to Top