Vers la certification des opérateurs de table

Au même titre que les arbitres, les opérateurs de table du basket-ball haïtien auront, selon les informations communiquées par les autorités de la Fédération haïtienne de basket-ball (FHB), la possibilité de décrocher à leur tour un certificat dûment signé par l’instance suprême du basket-ball mondial, la FIBA.

Dans un courriel en date du 24 avril 2019, envoyé à la Fédération haïtienne de basket-ball, la FIBA signale les autorités haïtiennes que la période des inscriptions pour la certification des opérateurs de table sont en cours et se terminent le 15 mai prochain. Avant la date butoir, Haïti peut soumettre à la FIBA, pour répéter un membre du comité exécutif de la FHB, une liste comprenant jusqu’à cinq opérateurs de table. Ces derniers, qui se disent déjà prêts, auront à subir des examens (écrits, oraux et physiques) pour obtenir leur certificat dûment signé par la Fédération internationale de basket-ball.  

Pour le président de la Commission nationale des arbitres et d’opérateurs de table, visiblement satisfait du bilan de son équipe à la tête de la FHB depuis trois ans, son équipe a pu atteindre deux des objectifs fixés dès sa prise de fonction.

« Le retour des nos sélections nationales sur la scène internationale et la certification internationale de nos arbitres et opérateurs de table étaient, entre autres, deux parmi les objectifs fixés par le bureau fédéral », a laissé entendre Robinson Vincent avant de féliciter les membres de la fédération.

« Le pays n’a jamais connu d’opérateurs de table certifiés en matière de basket-ball. Ce serait, si je ne m’abuse, une grande première dans l’histoire du basket-ball haïtien, a fait savoir le natif de Saint-Marc. En effet, grâce aux efforts et sacrifices, ajoute-t-il, consentis par le bureau fédéral en place, nous vivons une période inédite. Nous sommes en attente des résultats d’évaluation de nos deux arbitres : Djeff Louissaint et Wolf Sylvain Romélus. Ces derniers avaient récemment subi des examens en vue de décrocher leur licence au niveau de la FIBA. Quant à Marc Rony Louis, il vient tout juste d’obtenir sa licence d’arbitre instructeur niveau I de la FIBA », s’est réjoui le président de la Commission nationale des arbitres et d’opérateurs de table.

« À présent, nous allons inscrire nos opérateurs de table afin qu’ils puissent obtenir, eux aussi, une certification au niveau de la FIBA. Nous leur souhaitons du succès », a déclaré Robinson Vincent.

Il est à souligner que l’actuel bureau fédéral est à sa dernière année de mandat aux commandes de la Fédération haïtienne de basket-ball. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il va laisser un solide héritage au staff qui prendra la relève.       

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top