Une nouvelle médaille d’or pour Otniel Moïse aux USA

L’athlète le plus brillant dans la catégorie des -68 kg au 9e championnat international de tae kwondo, baptisé « Presidential cup 2019», tenu à Hilton hotel en Floride, le dimanche 26 mai, se nomme l’Haïtien Otniel Moïse. Il en a profité pour glaner sa troisième médaille d’or en l’espace de deux mois.

La Ligue haïtienne de tae kwondo de la diaspora a frappé une nouvelle fois. Après s’être emparé de deux médailles d’or et d’un trophée de team champion aux championnats de tae kwondo de la Floride et de Gold coast AAU, tenus respectivement le 30 mars et le 6 avril dernier, Otniel Moïse, qui ne cesse de faire flotter le bicolore haïtien aux USA, s’est adjugé une nouvelle médaille d’or. En effet, l’ancien étudiant en gestion des affaires à l’université INUKA, en trois combats, n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires pour glaner la médaille d’or de la compétition.

Toujours est-il qu’Otniel Moïse, qui rêve de devenir un athlète olympique, espère faire son entrée au sein de TMF academy qui se trouve en Floride, aux USA. Pour y parvenir, il se dit prêt à se sacrifier. Cependant, il souhaite avoir le soutien des autorités responsables.  

Joint par téléphone ce lundi 27 mai par la rédaction du journal Le Nouvelliste, le natif de Saint-Louis du Nord se dit fier de représenter son pays à ce championnat ouvert aux athlètes qui évoluent seulement aux USA.

« C’est ma troisième médaille d’or en 2019 en quatre championnats disputés. J’avais pris, fin mars, la cinquième place au terme de l’US Open de tae kwondo tenu à Las Vegas. Je suis toujours fier de représenter dignement Haïti », a fait savoir Otniel Moïse.

À titre de rappel, Otniel Moïse (ceinture noire) vient de remporter dans la catégorie de -68 kg, le dimanche 26 mai, au 9e championnat international de tae kwondo, baptisé « Presidential Cup 2019 », tenu à Hilton hotel, sa 12e médaille (or et argent) en l’espace de deux ans.   

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top