Une Haïtienne au championnat du monde de taekwondo en Angleterre.

La délégation haïtienne, qui ne comprend que deux personnes, complète la liste des 67 pays qui participent actuellement au 20e championnat du monde de taekwondo (du 15 au 19 mai) à Manchester, en Angleterre. Marie Claudette Alexandra Lecorps, qui s’est installée là-bas depuis lundi, promet, avant son départ, de se dépasser.

Avant que ne débute la compétition, le président de la Fédération haïtienne de taekwondo (FHTKD), master Frenel Ostin, a participé, dans la matinée du mardi 14 mai, à la 30e assemblée générale du World Taekwondo, tenue à Manchester (Angleterre). S’il faut se fier à ses propos, « la participation d’un pays à ces assemblées lui permet de garder son droit de vote ».

Outre le président Frenel Ostin de la FHTKD, la native du Cap-Haïtien, Marie Claudette Alexandra Lecorps (23 ans), qui avait fait ses débuts en taekwondo à l’âge de 9 ans et qui avait disputé son premier championnat national en 2009, est bel et bien présente à Manchester. Elle aura pour mission, ajoute-t-elle, avant de partir, « de défendre fièrement les couleurs d’Haïti dans ce championnat du monde ».

Une quinzaine d’athlètes se trouvent dans sa catégorie (-49 kg). Elle doit attendre le 17 mai, au terme du tirage au sort, connaître ses adversaires.

Avant de s’envoler pour l’Angleterre afin de disputer la 20e édition du championnat du monde de taekwondo, Alexandra Lecorps (ceinture noire) a été invitée par la sénatrice Dieudonne Luma Étienne à prendre part à un cocktail.

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top