Stoppé par Abdulrahman, Haïti doit reprendre la main

Entre le 10 septembre 2018 et le 2 juillet 2019, en moins d’un an, Haïti, avant de subir la loi du Mexique avec la complicité de l’arbitre Abdulrahman Al Jessim en demi-finale de Gold Cup, restait sur une série de huit victoires d’affilée en match officiel. En septembre prochain, contre Curaçao, les Grenadiers, membres de l’élite du football de la Concacaf, reprendront peut-être la main dans la ligue des nations.

Avant le coup d’envoi de la Gold Cup 2019 (15 juillet), Haïti avait pris, sur un total de 34 pays, la première place du tournoi de classement de la ligue des Nations de la Concacaf. Pour y parvenir, d’abord les Grenadiers ont battu Saint-Martin 13-0 avec un quintuplé de Duckens Nazon. Puis, contre Sainte-Lucie, ils s’étaient imposés 2-1. Ensuite, à Managua, les Grenadiers ont infligé un sévère 2-0 à Nicaragua. Finalement, face à Cuba, Haïti avait gagné 2-1 au stade Sylvio Cator pour survoler la première phase de cette compétition.

Revenant dans la Gold Cup par la grande porte, les Grenadiers ont enchaîné avec une nouvelle victoire en battant les Bermudes 2-1, avant de prendre à nouveau la longueur du Nicaragua 2-0. Pour compléter ses matches de poule, Haïti, qui s’est emparé du leadership du groupe B, avait eu raison du Costa Rica 2-1. En quarts de finale, l’équipe haïtienne avait surpris le Canada 3-2. En demi-finale, la surprenante équipe nationale allait baisser pavillon (0-1) devant le Mexique, et ce, avec la complicité de l’arbitre. Ainsi, la belle série de huit victoires en matches officiels des Grenadiers avait pris fin.

Avec huit réalisations Duckens Nazon, dans cettte série, termine meilleur buteur des Grenadiers devant Frantzy Pierrot (4) , Hérold Junior Charles (2) , Derrick Etienne (2), Soni Mustivar (2), Carlens Arcus, Jeff Louis , Mikael Cantave, Kévin Lafrance, Steeven Saba, Djimy-Bend Alexis, Hervé Bazile et Wilde-Donald Guerrier sur l’ensemble des 29 buts inscrits par les Grenadiers qui avaient aussi bénéficié d’un auto-goal. Dans ce petit jeu, Haïti n’avait encaissé que 7 buts, le dernier face à l’équipe du Mexique.

Quatre rencontres attendent, entre le 7 septembre et le 17 novembre, les Grenadiers dans le cadre de la Ligue des Nations de la Concacaf. Pour reprendre la main, Haïti affrontera Curaçao les 7 et 10 septembre avant de se mesurer face au Costa Rica, le 10 octobre (à Port-au-Prince) et le 17 novembre 2019 à San Jose.  

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top