Où se disputera le match Haïti – Cuba ?

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Haïti qui s’apprête à affronter Cuba le 24 mars. Initialement prévu au stade Sylvio Cator, le match le plus important des Grenadiers dans le cadre de la Ligue des nations de la Concacaf 2020 pourrait ne pas se tenir à Port-au-Prince.

Les récentes turbulences politiques qui se sont sur Haïti ne laissent pas insensibles les autorités de la Concacaf. Si l’on se fie aux informations obtenues d’une source proche de la Fédération haïtienne de football, la Confédération d’Amérique du nord, centrale et caraïbe de football (CONCACAF), qui se serait déjà fixée sur le match Haïti – Cuba, prévu le 24 mars, aurait écrit aux responsables de la FHF pour qu’ils envisagent un terrain alternatif, et ce dans un autre pays et à une date ne dépassant pas le mois de février. L’instance suprême du football régional aurait pris cette décision en tenant compte de la situation sociopolitique du pays.

À titre de rappel, entre 2003 et 2004, l’équipe nationale dirigée alors par le coach américain Fernando Clavijo, décédé il y a tout juste une semaine, a disputé toutes ses rencontres dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Allemagne 2006, à l’Orange Bowl de Miami. Tenus en échec (1-1) par la Jamaïque, les Grenadiers s’étaient fait étriller (0-3) à Kingston pour prendre finalement la porte de sortie dans cette compétition. Parallèlement, les U-23, entraînés alors par Carlo Marcelin, avaient connu la même désillusion face au Honduras.

Voulant confirmer cette information, on a essayé en vain de joindre par téléphone le président de la Fédération haïtienne de football, fraîchement revenu de voyage avec le secrétaire général Carlo Marcelin. En Turquie, Yves Jean-Bart avait participé durant deux jours (13 et 14 février) à une séance de travail sous l’égide de la FIFA.

À Montego Bay (Jamaïque), le 18 novembre 2014, Haïtiens et Cubains s’étaient affrontés. À l’issue de cette rencontre, les Grenadiers s’étaient imposés (2-1) grâce à des buts de Mechack Jérôme (56e) et de Wilde-Donald Guerrier (86e).

Contre l’équipe nationale cubaine (quatrième au classement de la Ligue des nations avec 9 points, et goal average +14), Haïti (deuxième dans ce classement avec 9 points, et goal average +16) ne pourra pas compter sur les services de Wilde-Donald Guerrier (expulsé contre Nicaragua) et Derrick Etienne Jr (cumul de cartons) pour le match du 24 mars.

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top