Naomi Osaka blessée à nouveau

La Japonaise d’origine haïtienne Naomi Osaka, qui aura à choisir en octobre prochain sa nationalité, n’a pas pu, pour cause de blessure, disputer samedi les demi-finales du tournoi de Stuttgart. Cependant, avec 6151 points, elle reste aux commandes du classement de la WTA du tennis mondial.

Pour son premier tournoi disputé sur terre cette saison, Naomi Osaka, qui vient de parapher son nouveau contrat avec Nike, et ce, après avoir lâché Adidas, a déclaré forfait pour la demi-finale du tournoi de Stuttgart, qu’elle devait disputer samedi face à l’Estonienne Anett Kontaveit, en raison d’une blessure aux abdominaux.

«Je ne pense pas que je pourrai servir», a regretté la Japonaise de 21 ans. C’est une contracture abdominale, quelque chose que j’ai déjà eu par la passé. Grâce à ça, je sais exactement ce que c’est comme blessure et quoi faire pour me soigner.»

Osaka est toutefois assurée de conserver sa place au sommet de la hiérarchie mondiale à l’issue du tournoi où elle avait éliminé au deuxième tour la Thaïlandaise Hsieh Su-Wei : 6-4 et 6-3 et l’Estonienne Donna Vekic en quart de finale : 6-3, 4-6 et 7-6 (7-4). 

Osaka conserve sa place de numéro un

La nouvelle reine du tennis mondial, Naomi Osaka, s’est dit soulagée de voir que sa place de numéro un mondiale, qui ne tient qu’à un fil, soit moins menacée après le forfait de sa dauphine, la Roumaine Simona Halep, au tournoi WTA de Stuttgart. 

«Elle était vraiment revenue tout près», a déclaré Naomi Osaka, lauréate des deux derniers tournois du Grand Chelem, l’US Open en septembre dernier et l’Open d’Australie en janvier. «J’ai l’impression de l’avoir échappé belle», a ajouté la nouvelle reine du tennis mondial qui, depuis son triomphe à Melbourne, vit une période de creux. 

Éliminée d’entrée à Dubaï, en huitièmes à Indian Wells et en seizièmes à Miami, la Japonaise de 21 ans a ainsi vu fondre sur elle Simona Halep. La Roumaine, numéro trois mondiale après l’Open d’Australie fin janvier, à près de 1 500 points d’Osaka, est redevenue numéro deux après un quart à Dubaï et une demie à Miami, et n’a plus que 185 points de retard sur la Nippone. La Tchèque, Petra Kvitova numéro trois, est, elle, à 322 points d’Osaka et sa compatriote Karolina Pliskova  numéro quatre à 387 longueurs. Son forfait annoncé mardi, à cause d’une hanche douloureuse, offre donc un répit à Naomi Osaka qui reste aux commandes du classement avec 6 151 points.

Naomi Osaka condamnée à choisir sa nationalité 

La championne des deux derniers Grand Chelem (US Open et Open d’Australie), Naomi Osaka, détient deux nationalités (japonaise et américaine). Mais pour ses 22 ans en octobre, la fille de Tamaki Osaka et  de l’Haïtien Maxime Léonard François, qui est née au Japon mais élevée aux États-Unis, n’aura pas le choix, sinon de ne choisir qu’une seule nationalité, comme le veut la loi japonaise sur la nationalité. Cette loi stipule clairement que ses citoyens doivent trancher avant leur 22e anniversaire. Il est à signaler que la numéro un mondiale représente le Japon dans toutes ses compétitions.

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top