Le Violette AC revient en D1 par la grande porte

Au terme d’une campagne de haut vol lors de la saison régulière, le Violette AC, intraitable et impitoyable, a corrigé respectivement l’America FC des Cayes (2-0) pour revenir en D1 par la grande porte avant de battre le Triomphe FC de Liancourt (2-0) pour remporter le titre de champion du championnat national d’ascension de 2018.

Attention danger ! Le doyen du football haïtien et caribéen est de retour. Il y a de cela trois ans (2015) depuis que le Violette AC abandonnait l’élite du football national. Après deux échecs de suite (2016 et 2017), cette fois est la bonne, car le vieux tigre, après avoir validé son billet pour la compétition reine du pays contre l’America FC (2-0) le jeudi 27 décembre au stade Sylvio Cator, s’est adjugé le titre suprême du championnat national d’ascension le dimanche 30 décembre pour signer ainsi son retour parmi l’élite par la grande porte.

Pour y parvenir, le club, qui vient de fêter l’an dernier son centenaire (18 mai 2018), a dû déployer les grands moyens pour renforcer son effectif. Il a, entre autres, fait venir Dumy Fédé, Benchy Estama, Kerlins Georges et Peterson Joseph, de quoi effectuer son come-back en première division.

La défaite subie en 2017 devant le Valencia FC (0-1) aura des effets positifs sur le Violette AC qui restait une année de plus en deuxième division. Conséquence immédiate : l’unique club centenaire de la Caraïbe a réalisé une saison régulière époustouflante (plus de 40 points) pour s’emparer de la première place de son groupe. Cependant, les observateurs avisés n’attendent que le Violette AC au tournant.

*Le Violette AC intraitable aux play-offs*

Placé dans un difficile groupe Sud 1 avec l’Aigle Noir AC, l’AS Aquin et l’Eclair FC de Petit-Goâve, le Violette AC, au grand dam de ses adversaires, n’a pas tremblé pour ravir l’unique billet donnant accès aux demi-finales. Pour y arriver, le Vieux tigre a coiffé les Petit-Goâviens (3-0) lors de la journée inaugurale. Tenu en échec par les Belairiens (1-1) au deuxième acte, le Violette AC a fait voler en éclats la défense des Aquinois (4-0) au parc Levelt (Saint-Marc) alors que nous ne jouions que la première période. Sans surprise, l’équipe chère au Dr Jean-Marie Fritz Henri (décédé récemment) s’est hissée en demi-finale.

*Le titre de champion pour saluer le retour du Violette AC en D1*

Contre l’America FC des Cayes, qui a tout écrasé sur son passage dans son groupe, le Violette AC s’est montré impitoyable. Les buts de Steeven Sabba (pénalty) et de Peterson Joseph ont permis au vieux tigre d’écarter les Cayens (2-0) et de faire son retour en première division.

Cerise sur le gâteau, le Violette AC, vainqueur du championnat national de D1 en 1993 et 1999, n’a fait qu’une bouchée de son homologue du Triomphe FC de Liancourt (2-0). Meilleur buteur de la compétition, Peterson Joseph s’est offert un doublé, permettant ainsi au Violette AC de se hisser sur le toit du championnat national d’ascension.

Avec le retour du Violette AC parmi l’élite du football haïtien, il faut croire que le football de la zone métropolitaine de Port-au-Prince aura un coup à jouer dans la compétition reine du pays cette saison. À côté du choc des titans contre le Racing Club Haïtien, le vieux tigre, voulant renouer avec son glorieux passé, aura fort à faire face aux champions du Don Bosco FC de Pétion-Ville et aux Cosmopolites de Delmas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top