L’AS Capoise dans l’impasse?

Si le stade Sylvio Cator lançait les travaux pour le 7 août prochain et donc impropre à receveoir un match de football, l’AS Capoise se trouverait donc dans de beaux draps puisque c’est là qu’elle devra recevoir Robin Hood FC le 7 août en match retour comptant pour les 1/16e de finale de la Concacaf Champions League.

Le stade Sylvio Cator doit subir de sérieuses retouches avant septembre pour être apte à recevoir les matchs comptant pour la Concacaf Nations League. Le président de la Fédération haïtienne de football (FHF), Yves Jean-Bart, a confirmé que ces travaux de rénovations seraient confiées à une firme hollandaise qui connait bien le stade, lors d’une interview publiée dans le journal en début de semaine.  

Pourtant, engagé en 1/16e de finale de la Concacaf Champions League, l’AS Capoise est sommée d’y recevoir Robin Hood FC le 7 août en match retour de cette compétition. Pire encore, aucun autre terrain n’est qualifié pour la réception de cette rencontre, ce qui fait que si la firme hollandaise commence à travailler avant le 7 août, l’AS Capoise pourra se trouver dans l’impasse. Car si le stade se trouvait indisponible au 7 août, l’AS Capoise pourrait être disqualifié après avoir investi un budget de 80000 $ US pour cette phase de la compétition.

Les Capois auraient pu recevoir au parc Résigné de Milot si et seulement si le gouvernement Martelly/Lamothe avait au moins pensé au sport en investissant dans la construction des parcs sportifs que l’ex-Premier ministre baptise, drôle de coïncidence, de 25 stades.

Malheureusement, l’ex-Premier ministre, bien qu’ancien champion de tennis qui a visité plusieurs infrastructures sportives à travers le monde, n’a pas été capable de faire la distinction entre un simple parc sportif et un stade de football puisqu’il s’enorgueillit d’avoir construit 25 stades alors qu’aucun d’eux, sans énormes concessions des entités du football, ne répond aux normes exigées pour recevoir un simple match international de club.

NB: La Concacaf avait, cependant, fait une fleur à l’America FC des Cayes en lui permettant de recevoir un tour de Caribbean Shields comptant pour les éliminatoires de la Concacaf Champions League en 2015. Elle avait autorisé la Fédération haïtienne de football à recevoir un match de football féminin comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde de football féminin au parc Bayas. Mais seul le stade Sylvio Cator a le minimum des normes requises pour recevoir un match international.

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

Scroll to Top