Haiti fixée sur sa mission en League A

En s’imposant 2-1 aux dépens de Cuba dimanche soir au stade Sylvio Cator, Haïti s’invitait à la table des grands de la Concacaf. Elle gagnait le droit de pouvoir se frotter aux meilleurs avec une pointe de fierté si l’on tient compte du fait que la Jamaïque, le Salvador, ne soient notamment pas à cette table. Depuis, on attendait le 27 mars avec une pointe d’angoisse dans la mesure où parvenir est une chose et rester dans la cour des grands en est une autre

Il fallait d’abord s’inviter dans la League A la galère maintenant est d’y rester. Y rester sous-entend que quel que soit le groupe dans lequel le sort nous place, il faudra battre l’une des formations de la League A et le renvoyer en League B à la fin de l’année 2019. Une sanction terrible si l’on tient compte du fait que la League dans laquelle on joue placera les concurrents plus près d’une qualification pour une phase finale de Coupe du monde et qu’Haïti a tout intérêt à être dans la League A et en 2020 et en 2021 dans l’objectif d’une qualification pour la phase finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Le tirage au sort effectué ce 27 mars à Las Vegas dans le Nevada détermine le sort des 41 pays de la Concacaf pour la suite de la Concacaf Nations League 2019. Appelés à disputer la League A, Haïti évoluera dans le groupe D en compagnie du Costa Rica et de Curaçao. Le sort en a ainsi décidé. Un sort apparemment clément pour la sélection haïtienne si l’on tient compte des nations qui disputeront cette League A. Mais se hisser en catégorie A suppose aussi une préparation à y jouer et à pouvoir défier l’adversaire que le sort vous donne, quel qu’il soit. Le tirage au sort complet détermine les différents groupes de chaque League tel que présenté dans le tableau ci-dessus.

Les exigences

Déjà trop petit pour les grands rendez-vous, le stade Sylvio Cator a besoin rapidement d’être retouché. Ensuite, il faudra se préparer dans les moindres détails avant le début de la 2e phase de la League des Nations Concacaf en septembre. La mission consiste à prendre des points et face au Costa Rica qu’Haïti n’a battu qu’une seule fois en 13 confrontations et surtout prendre le maximum de points face à Curaçao qui défendra chèrement sa peau. Chaque vainqueur de groupe de la League A se qualifiera pour les demi-finales en 2020. Chaque 2e conservera sa place en League A. Chaque 3e retrouvera la League inférieure. Haïti devra surtout éviter la 3e place avant ensuite de partir à la conquête de la première.

Rester en League A ne sera donc pas facile. Cependant, chacun devra y mettre du sien pour que la présence d’Haïti en League A ne soit pas aussi éphémère que sa qualification à une phase de Coupe du monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

Scroll to Top