Haïti à nouveau à la Sud Ladies Cup

Un an après la participation de la bande à Nérilia Mondésir à la première édition, la sélection nationale haïtienne de football féminin U20 disputera la 2e édition de la Sud Ladies Cup de football féminin à Toulon en France en prélude à la Coupe du monde de fotball féminin 2019 avec comme leader, Melchie Daëlle Dumornay.

Elles ont toutes 20 ans : Nérilia Mondésir, Kerly Théus, Naphtalie Lorthé, Sherly Jeudy, Emmeline Charles ), Roseline Eloissaint et Lovelie Pierre. Elles ne sont plus qualifiées pour disputer la Sud Ladies Cup. Cependant, la sélection nationale haïtienne de football féminin des moins de 20 ans sera bien présente à la 2e édition de cette compétition qui aura lieu en France du 8 au 19 mai à Toulon. Six nations devraient disputer cette 2e édition, dont la France, le Japon, Haïti, le Gabon, entre autres.

« On est inscrit et on s’entraîne dans cet objectif. On devrait quitter Haïti à destination de la France le 30 avril », confirme le président de la Fédération haïtienne de football, Yves Jean-Bart. « C’est vrai que certaines joueuses de la sélection U20 de football féminin qui a disputé la Coupe du monde n’auront plus l’âge de disputer cette compétition. Cependant, certaines seront encore présentes et on a une sélection nationale U17 qui compte beaucoup de bons éléments et nous avons l’accord de la fédération française de football pour qu’elles puissent jouer en U20 », continue-t-il.

Si Kerly Théus n’y sera pas, Madelina Fleuriot, Naomie Ambroise et Edgenie Joseph pourront garder les buts.   En défense on pourra compter, entre autres, sur Nancy Lidnor, Beurnengie Adrien, Milan Pierre Jérôme, Marie Lynn Guerrier, Judeline France, Ruthnie Mathurin, Estericove Joseph, Tabitha Joseph, Neika Surpris, Mirlene, Gebarra. Au milieu : Angeline Gustave, Melchie Daëlle Dumornay, Dieunika Jean-Baptiste, Betina Petit-Frère, Modeline Elisabeth Brivil, Daneille Monique Etienne, Emeline Petit, Abaina Louis, Withmila Pierre, etc…et en attaque, Rachelle Caremus, Maille Jean, Vladine Mervilus, etc.

« Nous aurons une très bonne équipe et les coaches vénézuéliens qui travaillent avec nous ont beaucoup fait progresser le groupe », ajoute M. Jean-Bart.

Nous n’avons pas encore le calendrier, et pour le moment seulement quatre équipes sont confirmées comme participantes à ce qu’ils appellent le Festival foot espoirs de Toulon de football féminin.Toujours est-il qu’Haïti y sera avec l’espoir un jour d’y être présente en football masculin puisque le festival espoir de football masculin, de Toulon réunit tout simplement les grandes nations du football.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

Scroll to Top