Gold Cup 2019 : les Grenadiers reçus 9 sur 9

Après avoir battu le Costa Rica (2-1), ce lundi 24 juin, à l’occasion de la troisième journée du groupe B, Haïti a fait le plein. Du même coup, l’équipe nationale s’est emparée de la première place de son groupe. En quart de finale de la Gold Cup 2019, les Grenadiers, motivés et déterminés, affronteront l’équipe du Canada le samedi 29 juin.

Le signe indien est désormais vaincu. Face aux Grenadiers, les Ticos ne sont plus invaincus. Pourtant, avant ce treizième acte, les Costariciens, en douze confrontations, avaient battu les Grenadiers à huit reprises, dont un sévère (8-0), le 19 mars 1961. En quatre occasions, ils s’étaient neutralisés. C’est désormais chose faite, car Haïti a terrassé le Costa Rica pour signer, dans la foulée, sa première victoire contre cet adversaire centraméricain.

Ce soir, les Grenadiers, unis autour de leur devise « union fait la force », auront donné un très bon exemple à nos politiciens qui s’entredéchirent. En effet, au Red Bull Arena à New Jersey (USA), les Grenadiers, qui avaient encaissé le premier but de la partie, inscrit par Djimy-Bend Alexis contre son camp (13e, 0-1), ont dû attendre la seconde période pour réagir brutalement. En effet, à moins de quatre minutes de l’heure de jeu, Duckens Nazon, qui restait muet depuis le coup d’envoi de la compétition, allait infiltrer la défense adverse. Stoppé de façon irrégulière, selon l’avis de l’arbitre, le Duc Nazon en a profité pour scorer son premier but, inscrit sur penalty (56e, 1-1). Il devient ainsi, avec 3 buts, le meilleur buteur d’Haïti dans l’histoire de la Gold Cup.

Malgré l’absence des six titulaires (Wilde-Donald Guerrier ; Frantzy Pierrot ; Carlens Arcus ; Zachary Hérivaux ; Ricardo Adé ou encore Méchack Jérôme), l’équipe nationale, bien qu’elle fut dominée dans le jeu, a fait un match époustouflant contre le Costa Rica, en alignant de nouvelles têtes (Djimy-Bend Alexis ; Jonel Désiré ; Hervé Bazile ; Alex Christian Jr, Bicou Bissainthe, Hérold Jr Charles). Au fait, pris entre l’enclume et le marteau, le Costa Rica a buté sur une équipe haïtienne forte mentalement, remarquablement bien disposée sur le plan tactique et bien orchestrée offensivement autour de Hervé Bazile, Duckens Nazon et Derrick Etienne.

Les Grenadiers, motivés et déterminés, ont puisé dans leurs ressources pour faire plier les Ticos. Très bon tout au long de la rencontre, Derrick Etienne, qui a su mettre dans le vent son adversaire, a trouvé Alex Christian Jr. Ce dernier, qui avait pourtant débuté la rencontre sur le banc, a servi sur un plateau en or le défenseur de l’AS Capoise Djimy-Bend Alexis qui ne s’est pas fait prier pour fusiller le portier adverse (79e, 2-1) et offrir la victoire aux Grenadiers.

Pour son premier match en équipe nationale, Djimy-Bend Alexis, défenseur central de formation, utilisé comme latéral droit à la place de Carlens Arcus, aura fait le match de sa vie. Buteur contre son camp, il s’est bien racheté en inscrivant le but victorieux et historique d’Haïti contre le Costa Rica.    

Avec trois victoires (Bermudes : 2-1 ; Nicaragua : 2-0 et Costa Rica : 2-1) en autant de matches, les Grenadiers, avec 9 points, ont fait le plein dans le groupe B. Contre toute attente, Haïti prend le leadership du groupe devant le Costa Rica (2e).  

Après 2002, 2009 et 2015, Haïti s’est taillée une place dans les quarts de finale. Les poulains de Marc Collat ont pris rendez-vous pour ce samedi 29 juin à 19 heures face à l’équipe du Canada. Ce dernier, qui avait déjà battu les Grenadiers à deux reprises dans la Gold Cup, s’est contenté de la deuxième place du groupe A.  

Le saviez-vous ?

Pour la première fois de son histoire, Haïti, qui participe à la Gold Cup (depuis 2000), fait le plein en phase de poule de cette compétition. Pour la première fois aussi, Haïti a fait trembler les filets adverses à six reprises avant que ne débutent les quarts de finale.  

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top