Ça va très bien pour la natation

On n’est pas loin d’oublier le très bon comportement de nos nageurs et nageuses au dernier championnat national de natation organisé à Diquini. Dans le cas où ils parviendraient à maintenir le mouvement, on doit s’attendre à une très bonne performance de leur part aux prochains Jeux panaméricains prévus l’été prochain à Lima (Pérou).


Ce n’est pas sans raison que le président de la Fédération des sports aquatiques et de sauvetage (FHASA), Dr Évenel Mervilus, dans son speech de circonstance, invite les secteurs concernés à collaborer dans le but de sensibiliser et motiver les jeunes à la pratique de cette discipline.

«Je trouve cela vraiment drôle qu’un pays comme Haïti ne puisse pas compter sur l’émergence d’une solide génération de nageurs et nageuses capables de représenter valablement le pays aux compétitions internationales.»

Selon les statistiques de la FHASA, Haïti a déjà obtenu six médailles aux dernières compétitions internationales dont quatre remportées à la Barbade.

Les yeux sont fixés pour le moment sur Nahomy Grand-Pierre qui, sous la supervision de son coach Stacy Blittsh, s’active de manière acharnée afin de faire bonne figure aux prochains Jeux panaméricains.

Cette petite perle de la natation haïtienne caresse le rêve de se distinguer d’abord à Lima l’été prochain, de décrocher sa qualification ensuite pour les prochains Jeux olympiques devant se tenir l’année prochaine à Tokyo (Japon).

«Matin et soir, cela sous la supervision de mon coach Stacy, je m’active dans la préparation afin de faire bonne figure aux prochains rendez-vous internationaux à honorer par la natation haïtienne», a-t-elle déclaré.

Ce n’est pas sans raison qu’elle en a profité pour faire appel à la bienveillance des secteurs public et privé afin de l’accompagner pour faire de son rêve une réalité: se qualifier pour les J.O. de Tokyo et s’offrir  la médaille. 

Cet avis est d’ailleurs partagé par le président de la FHASA, Dr Évenel Mervilus, qui en a profité pour remercier tous ceux et toutes celles qui ne cessent d’appoter leurs concours au développement et la structuration de cette discipline en Haïti.

Il a tenu à remercier d’une façon spéciale l’ambassade de Chine (Taïwan) par la voie de son ambassadeur accrédité en Haïti, Chen-Hao, d’avoir toujours répondu d’une manière positive aux demandes de la fédération.

Parlant de grands rendez-vous à honorer par la FHASA, il faut mentionner le championnat du monde, celui des moins de 18 ans et les Jeux panaméricains qui se dérouleront respectivement à Grandju (Corée du Sud), Budapest (Hongrie) et Lima (Pérou).

Il faut signaler la très bonne démonstration de Nahomy Grand-Pierre à l’occasion de la compétition nationale de natation tenue à Diquini, et qui a été fortement applaudie par le public qui avait fait le déplacement en nombre imposant pour assister à l’évolution des nageurs et nageuses.

Seule ombre noire dans toute cette affaire qui constitue une équation difficile à résoudre pour la FHASA, reste de la réouverture de la piscine olympique (de standard international) situé au centre sportif de Carrefour.  

Emmanuel Bellevue 

lenouvelliste.com

Scroll to Top