SKIF-Haïti gagne son pari

La deuxième édition du championnat national de karaté shotokan, organisé par la Shotokan Karate-do International Federation, appelée encore SKIF-Haïti, a été remportée par les athlètes de Gichin Funakoshi. Revenons sur les temps forts de cette compétition qui a tenu toutes ses promesses.

Sur la ligne de départ, 150 athlètes, les uns plus forts que les autres. Ils sont issus de six associations venues de Port-au-Prince, de Léogâne et de Petit-Goâve. À l’arrivée, ce sont les athlètes de Gichin Funakoshi, visiblement mieux préparés que les autres, qui ont brillé de mille feux. En fait, cette association a été sacrée championne du championnat devant Jutsu (vice-championne) et SKIF-Haïti qui s’est contentée de la troisième place.

Saul Coriolan, membre de l’association SKIF-Haïti, s’est vu octroyer, en kumite (combat), la médaille de meilleur athlète de la deuxième édition du championnat national de karaté shotokan, organisé par la Shotokan Karate-do International Federation bien qu’en face, ses challengers avaient fait une très bonne impression.

SKIF-Haïti, dirigée par le sensei Félix Vaval (3e dan de karaté shotokan), est une organisation professionnelle sportive et éducative de karaté. À l’issue de cette compétition, il s’est dit content du comportement d’ensemble des athlètes avant de s’attribuer un satisfecit pour le bon déroulement du championnat.

« Tout s’est déroulé comme nous l’avions prévu. Les athlètes ne sont pas fait de cadeau. En somme, le niveau du championnat a été très bon. J’ose espérer que nous aurons une bien meilleure troisième édition », souhaite le sensei Félix Vaval, qui en a profité pour faire l’éloge de SKIF-Haïti.

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top