Les U-20 toujours au-devant de l’actualité

Le chapitre de l’équipe nationale U-20 féminine retient toujours l’attention surtout après les résultats du tirage au sort où Haïti est positionnée dans un groupe comprenant l’Allemagne, la Chine et le Nigéria. Espérons que nos filles parviennent à tenir la dragée haute et tirer leur épingle du jeu. Autre dossier brûlant pour la FHF, les U-17 féminines appelées à disputer la dernière phase qualificative pour la coupe du monde dans cette catégorie au Nicaragua. Il n’est qu’à souhaiter qu’Haïti passe cette dernière étape pour se retrouver sur deux tableaux : Coupes du monde U-20 et U-17. Voici les grands faits marquants du mois de mars qui vient de s’achever.

1er mars : À l’issue d’une cérémonie hautement significative, réalisée ce mercredi 6 mars à la Chambre basse, les honorables députés, en guise d’hommage aux futures mondialistes, ont imité le maire de la Croix-des-Bouquets et le Sénat de la République, en remettant un chèque d’un million de gourdes à l’équipe haïtienne qui a fait trembler les USA avant de surclasser le Canada pour s’adjuger une place à la phase finale de la Coupe du monde qui aura lieu en Bretagne;

1er mars : Sous la supervision de la Fédération haïtienne de football, les responsables des équipes évoluant en championnat national de la deuxième division masculine ont participé à une importante séance de travail organisée par la Cochafop, l’instance organisatrice de cette compétition. À l’issue de cette réunion, suivie par 39 représentants de clubs, la date du 11 mars a été retenue pour commencer la saison;

8 mars : Tirage de la Coupe du monde U-20 de football féminin qui voit Haïti positionnée dans le groupe D en compagnie de la Chine, l’Allemagne et du Nigéria;

8 mars : En battant difficilement en finale son homologue de LMJ Force, après prolongations, au Centre sport pour l’espoir, l’équipe de TNT Heat s’est emparée des récompenses réservées à l’équipe championne du tournoi de «basket 3×3 », organisé par la commission femme et sport du Comité olympique haïtien de concert avec la commission nationale du « basket 3×3 »de la Fédération haïtienne de basket-ball à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme;

10 mars : Six clubs (Respiré de Gressier, Atap de Petit-Goâve, Deschapelles, Centre Sport pour l’Espoir, Vivy Michel et Fondation St-Louis) ont participé au tournoi national de niveau III, baptisé : « Jumex moins de 18 ans », organisé par la Fédération haïtienne de tennis, au Tecina tennis club. Au terme de cette compétition, ce sont Richardlyne François et Christopher Borgelin qui sont repartis avec les trophées;

12 mars : La CONCACAF met sur pied un système de compétitions afin de catégoriser les nations;

13 mars : En présence du Dr Martial Bénêche, directeur départemental du ministère de la Santé publique, qui en a profité pour apporter des médicaments pouvant tenir les athlètes en bonne santé, Yves Jean-Bart et Carlo Marcelin, respectivement président et secrétaire général de la FHF, et Wilner Étienne ont rencontré la presse au local de la FHF (Croix-des-Bouquets) afin d’exposer la situation de nos différentes sélections nationales;

13 mars : La Fédération haïtienne de football (FHF) fait le point sur la valeur des fonds reçus depuis la qualification de l’équipe nationale U-20 féminine pour la Coupe du monde. Vingt-cinq mille dollars américains (25 000) de la Fondation Jean Vorbe; dix mille de la part du maire Rony Colin, mille dollars d’aide de la part de nos compatriotes haïtiens vivant à Boston, la promesse d’un chèque d’un million de gourdes de la part de la Chambre basse, la promesse d’un chèque d’un million de gourdes de la part du Sénat ; et aussi la promesse de l’accompagnement de la présidence », révèle le président de la Fédération haïtienne de football, Yves Jean-Bart;

15 mars : Le Real Hope du Cap-Haïtien fête ses quatre ans d’existence;

16 mars : Avec 51% des suffrages, l’international haïtien Duckens Moïse Nazon a remporté, devant son coéquipier Cameron Dunnigan et Alex Rodman qui évolue au sein de Shrewsbury Town, le trophée du plus beau but inscrit au mois de février 2018 en League One (la D3 anglaise), avons-nous appris sur le site Internet de son club Oldham Athletic;

18 mars : L’Haïtino-Japonaise Naomi Osaka a survolé le tournoi d’Indian Wells en faisant des misères aux favorites avant de s’imposer en finale, contre la Russe Daria Kasatkina (6-3, 6-2) en seulement 1 heure et 10 minutes de jeu;

19 mars : Conflit entre la Télévision nationale d’Haïti et Canal Plus, détenteur exclusif jusqu’en décembre 2020 des droits de retransmission des rencontres du championnat haïtien de football professionnel. La Fédération haïtienne de football qui a concédé ses droits a pris évidemment la défense de Canal Plus dans une note explicative. Soulignons que le contrat Canal Plus/TNH prévoit que les médias haïtiens ont le droit de demander et d’obtenir la permission de produire et de diffuser certains matches.

Du 20 au 27 mars : Quarante-sept entraîneurs, issus de dix fédérations sportives participant au programme du Centre Sport pour l’Espoir d’Haïti (CSEH), ont bénéficié d’une importante séance de formation visant à parfaire leurs connaissances.

22 mars : En sortant la revenante Serena Williams (6-3, 6-2), dès le premier tour du tournoi de Miami, la récente championne du tournoi d’Indian Wells, Naomi Osaka, a confirmé qu’elle est bien la nouvelle sensation du tennis mondial ;

23 mars : le Racing Club Haïtien (RCH) fête ses 95 ans d’existence ;

24 mars : Journée portes ouvertes et tournoi de Challenge réussis pour la FHF. Le Comité exécutif de la FHF, visiblement très fier des dernières réalisations de ses sélections nationales, en a profité pour présenter l’Académie Camp Nous. Ça a été également l’occasion pour les membres du bureau fédéral de projeter des séquences de vidéos des buts de nos clubs et de nos sélections nationales de 1974 à nos jours avant de mettre en évidence le soulier d’or qui évolue en France au sein de Montpelier, Nérilia Mondésir, et certains expatriés ;

28 mars : Au nombre de trois expatriées qui ont accepté de représenter la sélection haïtienne féminine de basket 3×3 aux Jeux de Barranquilla (20 juillet au 5 août) en Colombie, figure Stéphanie Paul. Cette dernière, qui porte les couleurs de l’équipe représentative d’Atlanta (Georgia), est prête à prendre la nationalité haïtienne. Très attachée à la culture haïtienne, Stéphanie, bien qu’elle soit née aux USA, milite à distance pour qu’on ait une autre Haïti.

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparé par Emmanuel Bellevue
lenouvelliste.com
Scroll to Top