Lancement du championnat interscolaire 2018 de volley-ball

Sous la houlette de la Fédération haïtienne de volley-ball (FHVB), le centre Sport pour l’Espoir d’Haïti (CSEH) accueille, du 26 au 29 avril, l’édition 2018 du championnat national interscolaire de volley-ball.

L’annonce officielle a été faite, ce mercredi 25 avril, lors d’une conférence de presse tenue à Presse Café (Pétion-Ville). « Pour participer à ce championnat national interscolaire, l’équipe en question doit être championne au niveau de son département. Pour y arriver, elle doit impérativement gagner la phase communale. Il est vrai que l’année 2018 est très difficile, mais la fédération, au prix d’énormes sacrifices, car nous n’avons pas réunir les moyens financiers escomptés, arrive à répertorier plusieurs équipes issues de six départements pour disputer cette compétition alors que l’an dernier on n’en avait que cinq », a précisé Roberjo Martin, directeur du championnat.

Faisant allusion aux règlements du championnat, il a fait cette remarque : « Cette compétition intègrera les deux sexes dans les catégories minime, cadette et junior. On aura par catégorie, six équipes divisées en deux poules de trois. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales. À l’occasion de la dernière journée, on fera jouer les finales et les matches de classement. »

Aux dires des responsables de la Fédération haïtienne de volley-ball, « dans la soirée du jeudi, il y aura une importante réunion avec les arbitres, officiels de table et avec les responsables des équipes pour débattre de certains points relatifs au bon déroulement de la compétition ».

Le plus huppé des championnats de volley-ball au niveau scolaire en Haïti réunira plusieurs équipes issues de six départements. Pour cette nouvelle édition, on aura les représentants de Ouanaminthe (Nord-Est), Port-Margot et Baron (Nord), Saint-Marc et Verrettes (Artibonite), Thomassique, Hinche et Lajeune (Centre), Cayes (Sud), Croix-des-Bouquets, Delmas et Pétion-Ville (Ouest).

Pour le département de l’Ouest, ce sont les équipes de Soled School (Croix-des-Bouquets), (collège Sainte Marguerite et collège Saint-Joseph (Pétion-Ville), Institution Saint-Louis de Gonzague et (collège La Providence (Delmas) qui prendront part à ce championnat tant attendu par les élèves desdits départements.

Selon les déclarations de Mc Guffy, « Si tout se passe bien, la compétition réunira environ 400 athlètes (filles et garçons). Ils vont loger, nourrir et blanchir au Centre Sport pour l’Espoir pendant environ trois jours. Ceux issus de la zone métropolitaine de l’Ouest ne sont pas concernés par cette décision. Toutefois, on va tout faire pour qu’ils puissent arriver à l’heure en vue du bon fonctionnement de la compétition ».

Questionné sur la finalité du championnat, le vice-président de la FHVB, Fréderic François, a fait savoir ce qui suit : « Avoir une idée précise du niveau du volley-ball haïtien sur le plan national est l’objectif principal de ce championnat. En fait, nous sommes conscients qu’il nous reste un long chemin à parcourir. Cependant, on espère mieux de ces athlètes que l’an dernier. »

Reste à savoir quels établissements scolaires, quels joueurs ou joueuses vont être retenus pour l’édition 2018 du championnat national interscolaire de volley-ball, prévue du 26 au 29 avril au Centre Sport pour l’Espoir d’Haïti.

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

 

Scroll to Top