Deux Haïtiens retenus pour la dernière phase de la NBA Jumpstart

Le basket-ball haïtien aura marqué les esprits à l’échelle internationale durant l’année 2018. Evens Apollon et Chedlet Delva, deux jeunes basketteurs haïtiens sur un total de 42, ont brillé de mille feux à l’édition 2018 de la NBA Jumpstart Digicel. Pleins feux sur le parcours des deux représentants d’Haïti retenus pour participer aux USA en octobre prochain à la dernière phase de ce programme.

Après 37 ans d’absence sur la scène internationale, l’équipe nationale de basket haïtien avait fait trembler ses rivaux à Suriname, en juin dernier, lors du tournoi de la FIBA AmeriCup 2021/zone Caraïbe avant de se faire disqualifier injustement. De son côté, l’équipe féminine de basket 3×3 rentre en lice, ce jeudi 26 juillet face à la République dominicaine avant de se mesurer au Porto Rico et au Mexique, le 27 juillet dans le cadre de la 21e édition des jeux de Barranquilla en Colombie. Et voilà deux jeunes basketteurs haïtiens ont atteint la phase finale de la NBA Jumpstart Digicel 2018.

Sous la houlette du head-coach américain Alvin Gentry, 42 meilleurs jeunes basketteurs, issus de la zone Caraïbe, dont les 7 jeunes Haïtiens ayant pris part à la phase initiale réalisée en Haïti (12 et 13 mai), ont participé, les 22 et 23 juillet, à la deuxième phase de la NBA Jumpstart Digicel 2018, tenue à Trinidad-et-Tobago. En effet, deux parmi les sept jeunes Haïtiens, Chedlet Delva et Evens Apollon, ont été retenus parmi les plus brillants athlètes devant prendre part à la dernière phase du programme.

Au départ, ils étaient au nombre de sept, les représentants d’Haïti à la deuxième phase de cette compétition. Ces jeunes basketteurs répondent aux noms de Genesté Pierre, Chedlet Delva, Hantz Riché, Keder Bélizaire, Evens Apollon, et deux filles: Shakira Pierre et Joudeline Pierre. En fait, l’un des deux lauréats du pays, Evens Apollon, qui vient de participer le mois dernier au camp Americas Team de la NBA au Mexique, n’avait pas été sélectionné au départ. Il a cependant remplacé Enock Rosil qui ne vit plus en Haïti depuis le mois de juin.

Selon le rapport de la NBA, quatorze jeunes (7 filles et 7 garçons) se rendront aux USA en octobre prochain en vue de prendre part à la phase finale de la NBA Jumpstart Digicel 2018. Ces jeunes, qui ont impressionné plus d’un, auront la possibilité de visiter les installations de la NBA si l’on se fie aux informations publiées par les responsables du programme.

« Le développement des talents reste une priorité pour nous au niveau du bureau fédéral. Cette étape que nos deux athlètes (Evens et Chedlet) viennent de franchir va renforcer les liens entre la NBA et la FHB. Nous sommes en pourparlers avec eux en vue d’élaborer un programme de développement de minibasket en Haïti », a fièrement déclaré Joseph Henri Jean, président de la Fédération haïtienne de basket-ball.

« Que je sache, en matière de basket-ball, il y a beaucoup de potentiels naturels en Haïti. N’en parlons pas sur le plan athlétique, a laissé entendre Troy Justice, directeur des opérations internationales durant une entrevue accordée à la presse lors de son passage en Haïti, les 12 et 13 mai derniers. En fait, l’architecture physique (force, taille) des jeunes Haïtiens ainsi que leurs talents laissent entrevoir un lendemain meilleur pour le pays », a commenté l’expert américain qui ne tarit pas d’éloges à l’égard des responsables de la FHB.

Dans l’attente de la participation en octobre prochain aux USA des deux jeunes basketteurs haïtiens chedlet Delva et Evens Apollon à la phase finale de la NBA Jumpstart Digicel 2018, l’expert américain Troy Justice, visiblement impressionné par les qualités naturelles des jeunes Haïtiens, encourage la poursuite des initiatives entreprises par la Digicel, et qui n’a qu’un but: développer le basket-ball en Haïti. Il s’agit, selon lui, d’un long processus visant à détecter et à canaliser des talents, et il pense, en guise de conclusion, que ces actions ne seront pas vaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

 

Scroll to Top