Challenge CFU-FÉMININ/Groupe C: HAÏTI A ATOMISÉ LES ÎLES VIERGES AMÉRICAINES

La sélection féminine sénior s’est facilement imposée (7-0) aux dépens des ÎLES VIERGES AMÉRICAINES ce Mercredi soir 18 Avril 2018 dans un stade Sylvio Cator quand-même pris d’assaut par quelques centaines de fans, à l’occasion de la première manche de la double confrontation entre ces deux pays.

Après que la Martinique et la République Dominicaine eurent séché l’invitation, on était tous ou presque unanime à imaginer des non-matchs entre Haïti et les ÎLES VIERGES AMÉRICAINES et c’était effectivement le cas ce soir au stade Sylvio Cator où les grenadières les ont dominées de la tête et des épaules au point que la gardienne haïtienne “Naphtalie Clerméus (#18)” passe les quatre-vingt dix (90 minutes sans jamais connaître un moment de panique dans sa cage, bien sécurisée par la paire centrale “Soveline Beaubrun et Jennifer Limage” respectivement dossards 2 et 3.

C’est pourtant Phiseline Michel (#14) auteure d’un doublé en seulement deux (2) minutes (13e et 15e) qui a été la première à se faire remarquer face à Jenna REHM, la gardienne Américaine (2-0), juste après une domination outrancière, avant que l’ancienne joueuse des Tigresses “Batcheba LOUIS” ne vienne alourdir le score quatre (4) minutes plus tard (3-0).

Toujours assoiffées de buts malgré les trois premiers, les protégées de Stephen Defour voulaient plier le match dès la première mi-temps. Ainsi, celle qui avait récemment envoyé HAÏTI en France lors de la CONCACAF U-20 “Sherly Jeudy” allait fusiller “Jenna REHM” la gardienne des ÎLES VIERGES à la trente et unième (31e) minute de jeu sur une frappe limpide dans les vingt-cinq (25) mètres (4-0) et c’est finalement l’attaquante Bacheba LOUIS qui allait s’offrir le doublé à la quarantième (40e) minute de jeu (5-0) avant la mi-temps.

Déjà accablées par un score qui inquiète déjà rien qu’en l’espace de quarante-cinq (45) minutes, les américaines s’étaient résignées à tenter de faire jeu égal à l’équipe haïtienne de loin supérieure sur les plans tactique, physique et même organisationnel. Leur élaboration n’aura conduit à rien dutout, si bien vrai que les grenadières ont ajouté deux nouvelles réalisations en deuxième mi-temps, portant le score à désormais (7-0).

L’extrême droite Nelourdes Nicolas (#8) marque dans un angle pratiquement fermé (6-0) et Roseline Eloissaint inscrit également son nom au palmarès des buteuses (7-0) suite à une jolie chevauchée plein axe à l’entrée même de la surface de réparation adverse, elle est partie battre de très près la gardienne Américaine pour le dernier but de cette mémorable soirée.

Le rendez-vous est donné aux fans du ballon rond ce vendredi 20 avril 2018 à compter de dix-huit (18h00) locales pour la deuxième et dernière manche de cette double confrontation sans enjeu majeur mais, qui sera quand-même très utile aux deux équipes qui préparent la première phase des éliminatoires de la coupe du monde de la Fifa, France 2019 .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FHF COMMUNICATION / PIERRE RICHARD SUBIAL. 18 avril 2018

Scroll to Top