Basket 3×3 : TNT Heat puissance II

En battant difficilement en finale son homologue de LMJ Force, après prolongations, le jeudi 8 mars au Centre sport pour l’espoir, l’équipe de TNT Heat s’est emparée des récompenses réservées à l’équipe championne du tournoi de «basket 3×3 », organisé par la commission femme et sports du Comité olympique haïtien de concert avec la commission nationale du « basket 3×3 »de la Fédération haïtienne de basket-ball à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme

Tout a commencé par la rencontre mettant aux prises les équipes d’El Quatuor face à LMJ Force. Cette dernière l’a emporté pour un point (7-6). Ainsi, l’équipe deux fois championne de la compétition et finaliste de la troisième édition était condamnée à la victoire pour rester dans la course au titre. Contre toute attente, elle s’est heurtée à une solide formation de TNT Heat qui l’a corrigée(10-4). Déjà éliminée, l’équipe d’El Quatuor, contre Fire Storm, n’a pu sauver l’honneur puisqu’elle a encore chuté (6-5). Tout compte fait, le favori a quitté la compétition par la petite porte.

De son côté, la formation composée des filles du Lycée Marie-Jeanne (LMJ Force), après avoir terrassé les vice-championnes, allait récidiver face à Fire Storm en s’imposant sur le score de (5-4) avant de perdre son troisième match devant la solide et coriace équipe de TNT Heat (6-10).

Au classement des matches de poule, TNT Heat termine en tête avec trois victoires en autant de rencontres devant LMJ Force (2 victoires en trois matches). Avec une victoire, la formation de Fire Storm s’adjuge la troisième place, et, à la surprise quasi générale, c’est l’équipe la plus titrée du basket 3×3 féminin qui termine à la dernière position avec zéro victoire en trois rencontres.

Pour avoir chipé les deux premières places de la compétition, les équipes TNT Heat et LMJ Force sont automatiquement, selon le protocole du tournoi, qualifiées pour disputer la grande finale.

Plusieurs dizaines de fans avaient fait le déplacement pour assister à cette finale mettant aux prises les deux plus fortes équipes de la compétition. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette finale se joue sur le signe de la revanche sachant que TNT Heat avait pris la mesure des filles de LMJ Force en match de poule. Visiblement motivées, Ruth Datis (capitaine), Christelle François, Dashiana Paul et Sarah Vincent n’ont qu’un objectif, celui de faire tomber l’équipe de THT Heat, composée de Sylliana Dieudonné, Evanie Petigny (capitaine), Christelle Casséus et Jennifer Thomas.

On s’y attendait, la finale a tenu toutes ses promesses. De part et d’autre, les filles ont mouillé leurs maillots de quoi repartir avec le titre suprême. Au tableau d’affichage, LMJ Force prend les commandes, mais sans compter avec un adversaire qui revient dans le match qui se termine sur le score de (8-8). Il a fallu les prolongations pour voir, au grand dam des filles de LMJ Force, la TNT Heat inscrit le panier de la victoire pour s’imposer difficilement (10-8).

Lauréates de la troisième édition du tournoi de « basket 3×3 » de la FHB, la TNT Heat a rejoint ainsi El Quatuor, deux fois championne de la compétition. Pour sa part, LMJ Force s’est contentée de prendre la deuxième place de la compétition.

S’exprimant au terme du tournoi, Alissa Pierre (El Quatuor) admet que son équipe n’a pas eu le temps de préparer la compétition. Pour Nadge Boyer (Fire Storm), c’est une expérience à répéter de quoi montrer que les femmes ont leurs droits dans la société. D’un air décevant, Ruth Datis (LMJ Force) pense que son équipe méritait de remporter le titre tandis que la capitaine de TNT Heat Evanie Petigny dit avoir travaillé dur à l’entraînement pour conserver le titre de champion.

Ce tournoi organisé à l’occasion de la célébration internationale des droits de la femme a vu la participation des quatre meilleures équipes (TNT Heat, LMJ Force, Fire Storm et El Quatuor) au dernier tournoi de « basket 3×3 » qui avait eu lieu au CFC dans le but de préparer l’équipe haïtienne qui prendra part aux jeux de Barranquilla en Colombie en juillet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top