AS Capoise vs Mirebalais, une finale au parfum de revanche

Vainqueur du Baltimore 1-0 dimanche soir, l’AS Capoise s’est qualifiée pour la finale de la série d’ouverture et se place comme le plus sérieux candidat à sa propre succession. Il défiera l’AS Mirebalais, vainqueur du Tempête, pour la conquête du titre

AS Mirebalais vs AS Capoise, l’affiche est belle. Les deux formations les plus régulières de la série d’ouverture ont logiquement composté leur billet pour la finale de la série d’ouverture du championnat haïtien de football professionnel « Kite boul la woule » 2018, en sortant respectivement le Tempête de Saint-Marc 1-1 et 2-0 et Baltimore SC 0-0 et 1-0.

Après les demi-finales allers jeudi, l’AS Mirebalais avait réalisé le plus dur en inscrivant le but du nul sur la pelouse avant le match retour dimanche soir. Un 0-0 suffisait aux coéquipiers de Jonel Désiré qui ont fait mieux. Si Sandinho Saint-Jean reste muet, le jeune Ortega Viléus fait parler son talent en compagnie de son aîné Jonel Désiré. L’AS Mirebalais s’impose 2-0 et se paie une place en finale.

Quant à l’AS Capoise, tout se jouait pour elle dans cette rencontre après le 0-0 obtenu sur la pelouse du Baltimore de Saint-Marc. Au Cap-Haïtien, Bernadin Almonor qui se fait précieux depuis son retour dans le Nord inscrit le but de la victoire et envoie ses coéquipieres en finale. Les Capois sont plus que jamais candidats à leur propre succession au palmarès de la compétition et Bernardin Almonor depuis son passage de la Juventus des Cayes à l’AS Capoise semble vouloir collectionner des titres.

Rappelons que, l’AS Mirebalais est la seule et l’unique formation à avoir battu l’AS Capoise depuis le début de la compétition. Lors de la première journée en effet, l’AS Mirebalais est allé battre les Capois 3-0 sur leur pelouse et cela avait valu la révocation de Maxime Auguste à la tête de l’AS Capoise. Depuis, l’AS Capoise n’a plus perdu depuis 16 rencontres. Cependant, la série n’aura pas de sens pour les Capois s’ils ne parviennent pas à rendre la monnaie aux Mirebalaisiens. La finale leur offre donc l’occasion rêvée de faire coup double : d’abord se venger des Mirebalaisiens, ensuite conjuguer cette revanche avec un titre national. Un titre qui aurait valeur de Coupe du monde pour les « Djo cannels » Capois.

À noter que le match comptant pour la finale aller devrait se jouer le 23 mai sur la pelouse de l’AS Mirebalais alors que le match retour comptant pour la finale devrait être disputé dimanche 27 mai au Cap-Haïtien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvellise.com

Scroll to Top