80 moniteurs et entraîneurs formés par la FHB et le CSEH

Le séminaire de formation animé, du 13 au 17 mai au Centre Sport pour l’Espoir d’Haïti (CSEH) par l’expert instructeur français Guy Arnaud a été, selon l’avis des 80 moniteurs et entraîneurs qui ont y participé, une grande réussite. Revenons sur la cérémonie de clôture

Deux modules : spécificité du basket-ball et pluridisciplinaire étaient à l’ordre du jour. En trois jours, les 80 moniteurs et entraîneurs, issus à travers les dix départements du pays, ont participé à coeur joie à cette séance de formation visant à rendre plus productif les techniciens haïtiens.

Opinant sur la finalité de ce séminaire de formation, le directeur (a.i) du CSEH a fait savoir : ” Depuis environ 4 ans, le Centre Sport pour l’Espoir d’Haïti, voulant accompagner les différentes fédérations et associations sportives du pays, ne cesse de soutenir la jeunesse haïtienne. Ce faisant, il s’entend à montrer aux jeunes l’importance et les bienfaits du sport pour qu’ils puissent atteindre un nouveau niveau d’être “, a déclaré Bony Georges, l’air satisfait, lors de la cérémonie de clôture.

Par ailleurs, le responsable du CSEH ne tarit pas d’éloges à l’égard de Guy Arnaud, l’expert français qui a dirigé ce séminaire de formation : ” Grâce à l’expertise et l’aide de l’instructeur Guy Arnaud, nous avons pu former 80 moniteurs et instructeurs. Il s’agit pour nous de conjuguer nos efforts vers une même vision et un même objectif. Nous voulons améliorer la productivité de nos techniciens”, a clairement expliqué Bony Georges.

Pour sa part l’expert instructeur français s’est dit déjà excité de revenir en Haïti. Selon ses dires, les techniciens locaux ont la capacité d’apprendre vite. Il ajoute : ” Ça été un vrai moment. Je pensais que j’allais prendre trois jours pour le thématique remise à niveau. Cependant, dès le premier jour ça été fait. De ce fait, j’ai pu passer à la rubrique d’acquisition de formation nouvelle avant d’ouvrir le cadre à une formation plus élitiste. A dire vrai, ça été une formation participative. Sur le plan humain et purement professionnel, j’ai passé d’agréable moment en Haïti “.

Les premiers mots de Romuald Timothée, nouveau directeur technique nationale de la Fédération Haïtienne de Basket-ball (FHB), étaient pour remercier l’expert Guy Arnaud et les responsables du CSEH. Très satisfait du déroulement de ce séminaire, il dit : ” Former plus d’entraîneurs, plus d’arbitres et plus d’opérateurs de table, c’est un processus qu’avait entrepris la DTN et la FHB depuis 2017. Dans le cadre d’une formation avancée, en juillet, nous aurons une nouvelle fois Guy Arnaud. On ne va pas s’arrêter sur cette bonne voie”.

Au nombre des moniteurs et des entraineurs participant à ce séminaire de formation, plusieurs d’entre eux ont déclaré : ” Nous sommes à présent armés pour voler au secours de nos jeunes sportifs. Avant ce séminaire, nous étions bornés. Nous tenons à remercier l’expert Guy Arnaud, le CSEH et la FHB. Nous allons continuer à mettre en pratique les choses apprises”.

Il est à souligner que les 80 moniteurs et entraîneurs, formés au CSEH par l’expert instructeur français Guy Arnaud, sont issus à travers tout le pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Scroll to Top