Pascal et Hopkins en vedette à NY


La tournée de promotion en vue du combat entre Jean Pascal et Bernard Hopkins s’est poursuivie à New York et quelques flèches ont été lancées par les deux clans.

«Bernard Hopkins s’est présenté dans mon pays au cours des deux derniers jours et il m’a manqué de respect devant mes pairs», a lancé Pascal. «Mais je n’ai pas l’intention de lui manquer de respect parce que ma mère m’a appris de toujours respecter les aînés!»

Cette différence d’âge ne semble pas du tout intimider le légendaire boxeur de 45 ans.

«C’est ce que je fais, je défie les probabilités et je gagne. Je réussis cela depuis 20 ans maintenant», a déclaré Hopkins.

«Il est le roi des mi-lourds, mais ses jambes vont trembler et sa couronne tombera quand il verra la légende dans l’autre coin du ring!», a ajouté Hopkins.
Fidèle à son habitude, Pascal n’a pas reculé dans la guerre oratoire.

«Je ne verrai pas une légende quand je serai dans le ring, je vais voir une pièce de viande et je suis un chien affamé», a exprimé le champion WBC.

Dans le passé, Hopkins a déclaré qu’il a donné des leçons d’école à Kelly Pavlik et Jermain Taylor. Pascal avait une réponse incisive à ce sujet.

«Tu sais quoi Bernard? Je suis allé longtemps à l’école et j’étais un étudiant qui accumulait les A+. Tout ce que je sais, c’est que tu es dangereux, deadly (menaçant) et dirty (salaud) donc ça te fait trois D si bien que tu échoues à l’école.»

Le promoteur Oscar De La Hoya, qui a déjà été battu par K.-O. par Hopkins, a également ajouté son grain de sel.

«Comme vous le savez tous, Bernard Hopkins tentera d’écrire l’histoire une autre fois. Il a confondu plusieurs sceptiques et il a prouvé plusieurs fois que l’âge ne compte pas dans le sport», a conclu le Golden Boy.

rds.ca

Scroll to Top