Menace de mort: Kénel Thomas dément


Dans un e-mail envoyé à l’équipe de rédaction de l’ashaps.com, le Secrétaire général du Tempête FC a fait état de menace de mort proféré à son encontre par l’ex entraîneur du Tempête FC, Kénel Thomas. Ce dernier a rejeté d’un revers de main cette accusation et il en a profité pour qualifier Ernst Benji Joseph comme étant l’homme qui cherche à lui détruire sur le plan médiatique.

L’e-mail de Ernst Benji Joseph :

Messieurs,

J’alerte les autorités du football national sur les menaces dont je fais l’objet de la part de Kénel Thomas après avoir apporté des démenties à certaines de ses déclarations !

Thomas m’a dit: « Benji pa bliye ke w gen madanm ak pitit, sa kap pase la a se yon kesyon de vie et de mort, mwen ka touye w ». Je répète in texto les paroles de Thomas. Ne voulant plus l’écouter, j’ai du fermer le téléphone pas très gentiment.

La vie de ma famille et la mienne sont entre les mains de Kénel Thomas, et la Fédération Haïtienne de Football (FHF) doit prendre une décision dans ce dossier qui a trop duré!

Benji!

La version de Kénel Thomas

En réaction, Kénol Thomas qui vient d’abandonner le navire bleu et blanc pour prendre les commandes du Don Bosco de Pétion-Ville, a fait savoir qu’il n’a jamais proféré de menace de mort à l’encontre de Benji. « Je lui ai appelé et dit : tu ne peux pas me détruire et c’est toi qui va être détruit », a-t-il répété à un journaliste de l’ashaps.com avant d’ajouter : « Benji a été le grand instigateur de ma démissionné en 2002 et je ne vois pas pourquoi aujourd’hui si je décide de quitter le Tempête FC et qu’il est aussi amère envers moi ».

Nous autres de l’ashaps.com, nous souhaitons que les deux hommes sachent que la règle d’or du football n’est autre que : le FAIR PLAY.

ashaps.com

Scroll to Top