La Concacaf et Digicel lancent la Digicel Cup des Nations


En présence du président de l’Union Caribéenne de Football Association, Leroy Burell dit Capitaine Burell, d’une meute de journalistes issus des meilleures nations de football caribéen, du ministre trinidadien des Sports, Anil Roberts, du responsable de sponsorship au niveau de Digicelgroup, Kieran Folley, le président de la Concacaf, Jack Austin Warner; a lancé officiellement jeudi l’édition 2010 de la Digicel Cup des Nations caribéennes de Football au Hyatt Regency Hotel de Trinidad. Une compétition dont le trophée est déjà très convoité par le ministre trinidadien des sports, Anil Roberts.
23 formations prendront la ligne de départ le 2 octobre prochain en vue de se faire une place parmi les 8 nations qui disputeront la 16e phase finale de la « Digicel Cup des Nations caribéennes de Football », ci-devant Shell Cup, depuis son remaniement en 1989. 23 nations qui brigueront six places qualificatives pour la phase finale où elles rejoindront la Jamaïque qualifiée d’office en tant que champion en titre et la Martinique qualifiée en tant que pays hôte de la phase finale.
Au Hyatt Regency Hotel de Trinidad, le président de la Concacaf, M. Jack Warner, s’est dit fier de lancer cette 16e édition dans son pays; une nouvelle édition dont la phase finale servira aussi à qualifier quatre formations pour la phase finale de la Gold Cup 2011. « Je crois que nous aurons une grande compétition », a-t-il déclaré en substance dans son discours de lancement qui n’a duré que trois minutes.
Les phases qualificatives se disputeront en deux phases: la première du 2 au 17 octobre, avec des compétitions qui auront lieu à Porto Rico pour le groupe A composé de St-Martin, Caymans Island, Anguilla et Porto Rico du 2 au 6 octobre. à Saint-Vincent dans le groupe B composé de Saint-Vincent, Barbados, St-Kitts et Nevis et Montserrat du 6 au 10 octobre; à Surinam dans le groupe C composé de Surinam, Guyana, Antilles Néerlandaises et Sainte-Lucie du 13 au 17 octobre; et enfin dans le groupe D composé de la République dominicaine, de la Dominique et des Iles Vierges Britanniques du 13 au 17 octobre en République dominicaine.
Haïti entrera en lice lors de la 2e phase des éliminatoires du 2 au 6 novembre dans le groupe F comprenant Trinidad and Tobago, Haïti, le vainqueur du groupe C et le premier meilleur 2e de la première phase qualificative. Les deux premiers de ce groupe difficile se qualifieront pour la phase finale en Martinique.
« L’objectif de Trinidad est une qualification pour la phase finale de la Coupe du monde 2014 et gagner la Digicel Cup des Nations caribéennes de Football est une obligation pour nous », a martelé le ministre trinidadien des Sports, Anil Roberts. « Peu importe qui sera notre adversaire, il nous faudra le vaincre pour gagner la compétition », a-t-il ajouté. Revenant sur les derniers résultats de Trinidad dans ses dernières sorties, M. Roberts a en quelque sorte signifié au sélectionneur de Trinidad, Russell Latapie, que si Trinidad ne ramenait pas le trophée, ce serait le divorce purement et simplement. « Russell Latapie est un ami, mais dans ce contexte-là, il s’agit de l’avenir de Trinidad et on ne peut pas faire du sentiment avec ça », a-t-il déclaré en substance.
A l’issue de la phase finale qui aura lieu en Martinique du 26 novembre au 5 décembre 2010, le successeur de la Jamaïque au palmarès de la compétition recevra une prime de 120 000 dollars, a révélé le responsable de sponsorship au niveau de Digicel Group Kieran Folley. Le finaliste recevra 70 000 dollars, le 3e 50 000 et le 4e 30 000. A noter que chaque pays hôte d’un tour préliminaire recevra 15 000 dollars.
Depuis la modification de cette compétition en 1989, Trinidad est 7 fois championne (1989, 1992, 1994, 1995, 1996, 1997 et 1999) mais court après un 8e titre depuis 11 ans. En 2007, Haïti qui ne s’est imposée qu’une fois depuis la modification de cette compétition avait battu Trinidad 2-1 en finale pour pouvoir s’imposer.
Derrière Trinidad vient la Jamaïque qui l’a remporté 4 fois (1991, 1998, 2004 et 2008). Martinique l’avait remporté en 1993.
23 nations, 53 matches qu’accueilleront neuf pays hôtes en partant du coup d’envoi des éliminatoires le 2 octobre à Porto Rico jusqu’à la finale le 5 décembre. C’est donc un long chemin pour le pays qui succédera à la Jamaïque au palmarès de la compétition à l’issue de la finale qui aura lieu dans l’une des îles aux habitants les plus chauvins de la Caraïbe : la Martinique.

Enock Néré
nenock@yahoo.com
Envoyé Spécial du Nouvelliste à Trinidad

Scroll to Top