Boxe: Jean Pascal et le calme d'un champion

Peut-être attend-t-il le premier face-à-face avec son prochain rival ou peut-être s’est-il simplement assagi, mais Jean Pascal n’a toujours pas cédé à la tentation de s’engager dans une guerre de mots avec Chad Dawson.

Pascal, qui défendra son titre de champion des mi-lourds du WBC samedi au Centre Bell, a amorcé le dernier droit vers le plus grand défi de sa carrière en rencontrant les médias au terme d’un entraînement public lundi après-midi.

“Chad Dawson est un boxeur que je respecte énormément, a poliment statué le champion. C’est aussi un homme que je respecte beaucoup, il est un père de famille tout comme moi. Il a l’air d’un type bien, mais sur le ring, il va essayer de m’enlever mon gagne-pain, alors que je ne lui ferai pas de cadeaux.”

Dawson, qui est invaincu en 29 combats, n’a pas démontré la même retenue au cours des dernières semaines. En début de semaine dernière, il a prédit qu’il passerait le K.-O. à Pascal avant de promettre de réserver le même sort à Lucian Bute.

“Je ne peux pas vraiment les blâmer d’avoir confiance en leurs moyens, a rétorqué Pascal. Dawson et son entourage sont des gens talentueux. Chad Dawson a une très bonne équipe derrière lui, ce n’est pas pour rien qu’il est classé quatrième livre pour livre au monde. Mais la bouche de Chad Dawson, je ne peux pas la contrôler, alors ce qu’il dit me passe 100 000 pieds au-dessus de la tête.”

L’entraîneur de Pascal, Marc Ramsay, ne semble pas non plus manquer de sommeil devant la confiance démontrée par le clan Dawson.

“Quand on se prépare aussi bien qu’on l’a fait au cours des derniers mois, il n’y a plus grand-chose qui nous effraie une semaine avant le combat. On a une stratégie qui est très spécifique, on sait comment l’appliquer et à quel moment l’appliquer. On sait que ça va être bien fait et on est vraiment confiant.”

rds.ca

Scroll to Top