Baltimore – Tempête : acte # 63


Le court déplacement du Tempête FC au parc Levelt pour y affronter son éternel rival, le Baltimore SC retient encore l’attention dans le milieu du football haïtien tant ce match prend une dimension exceptionnelle cette saison puisque de ce match peut se dépendre l’avenir des deux clubs Saint-Marcois dans la compétition reine du pays, le championnat national Digicel. Autant dire, le 63e derby de la Cité Nissage Saget vampirise l’attention du coté des fans du foot.
Les deux belligérants du football Saint-Marcois s’affrontent ce dimanche pour le compte de la douzième journée du championnat national Digicel qui coïncide avec le soixante troisième derby toutes compétitions confondues entre les deux équipes.

Une fois n’est pas coutume, la commission des compétitions nationales (COCON), a modelé le calendrier et ce derby qui se jouait depuis plus d’une dizaine d’années, soit à la quatrième ou à la cinquième journée, a été programmé cette fois à la douzième journée. Alors, est-ce un avantage ou un inconvénient ? Et pour quelle équipe ? En tout cas, le Tempête FC, leader invaincu et incontesté du tournoi d’ouverture du championnat national Digicel de football et ce depuis la quatrième journée peut tracer la route menant à son 4e titre de champion en cas de succès. En revanche, le Baltimore SC qui a connu des hauts et des bas dans ce tournoi peut revenir dans la course au titre s’il arrive à freiner son grand rival.

Mis à part l’enjeu de cette rencontre, le prestige des deux équipes a également une grande importance aux yeux de leurs fans respectifs et elle mettra face à face, les deux entraîneurs les plus titrés de la compétition, Kesnel Thomas (Tempête FC) et Pierre André Dorvilus (Baltimore). Ils ont plusieurs points communs, ils ont chacun remporté le championnat national Digicel à quatre reprises, ils n’ont jamais entraîné une sélection nationale, toute catégorie confondue et ils ont pu entraîner les deux protagonistes.

En matière de chiffre dans ce tournoi, les statistiques parlent en faveur de l’entraîneur Kesnel Thomas qui une nouvelle fois va croiser le fer à son ennemi intime Pierre André Dorvilus. Au terme des onze premières journées disputées, le Tempête présente le meilleur bilan de la compétition avec: 7 victoires, 4 nuls et 0 défaite, 15 buts inscrits (meilleure attaque de la compétition) et 7 encaissés. A l’arrivée, l’équipe « Bèl kolonn », leader du tournoi d’ouverture compte 25 points, soit quatre de plus que son poursuivant immédiat, le Victory SC qui se déplace ce samedi au Parc Vincent pour y jouer l’Eclair des Gonaïves. Tandis que le Baltimore présente un bilan plutôt mitigé avec: 5 victoires, 3 nuls et 3 défaites, 13 buts marqués dont 3 inscrits sous tapis vert face à l’America des Cayes et 9 buts encaissés. Le Club orange se pointe à la 4e position à 7 unités de retard par rapport au Tempête FC.

A côté du FICA (5 titres) et du Racing Club Haïtien (3), le Tempête FC et le Baltimore sont les deux équipes les plus titrés de la compétition reine du pays. Ainsi, le palmarès de ces deux clubs au niveau national présente un autre avantage au Tempête FC qui a inscrit son nom à toutes les compétitions organisées par la fédération haïtienne de football (FHF). Ainsi, le Tempête FC compte trois titres à son actif dans le championnat national de D1 (1992, 2008,2009), deux super champions (2008,2009) une coupe Digicel Super huit (2007), 1 super coupe d’Haïti (1992), une coupe d’Haïti (2005). Signalons que le Tempête FC depuis l’arrivée de l’Ing. Jean Alix Nézivar à la tête du Comité exécutif en 2007 a au moins remporté un titre jusqu’à cette date.

De son côté, le Baltimore compte également trois titres dans le championnat national de D1 (2005, 2006, 2007), une coupe Digicel super Huit (2006), 1 super champion (2007).

Avant ce 63e super derby de la Cité Evangélique du Lion, le bilan se présente comme suit : 16 victoires partout et 30 matches nuls, toutes compétitions confondues. Au niveau des buts, l’équipe « Bèl Kolon’n » tient encore la corde des stats avec 45 buts inscrits contre 42 pour l’équipe 4 par 4. Et le dernier buteur en date reste à l’actif d’Eliphène Cadet transféré désormais à l’Aigle Noir et ce précieux but avait permis au Tempête FC de remporter le dernier match entres ces deux géants du football de la fière cité de Nissage Saget.

Alors, la quelle de ces deux équipes qui remporte ce choc ?

ashaps.com

Scroll to Top