En route pour la 2e édition

Avec le succès qu’a connu la 1re édition de «Élite Division», les responsables de l’Association haïtienne de tennis de table (AHTT), question de maintenir la flamme, s’activent déjà pour la réalisation d’une deuxième édition. Celle-ci sera plus ouverte et comptera beaucoup plus d’équipes

 

Le président de l’AHTT, le professeur Maxime, s’est dit très satisfait de l’organisation de l’«Élite Division» qui a vu six équipes prendre part à la compétition. La surprise est venue de l’équipe de Patryott, issue de la zone de Canaan, qui est parvenue à surclasser tout le monde pour s’adjuger finalement le trophée récompensant l’équipe championne.Organisé suivant un système aller-retour avec le format «round robin», la 1re édition de l’«Élite Division», lancée en octobre pour prendre fin en mars, laisse entrevoir de très belles perspectives d’avenir pour l’émergence d’une génération de pongistes dans un avenir pas trop lointain.

«Ce système de compétition vise à rendre compétitifs les pongistes qui manquent souvent de compétition, afin de se faire une idée du niveau de leur forme», a déclaré Mozart François, directeur technique national (DTN) de l’AHTT.

Avis pratagé d’ailleurs par le vice-président Eddy Baptiste et le coordonnateur des activités pour l’AHTT Roberman Isméo qui s’attendent déjà que le nombre des participants pour la 2e édition augmente.

D’ici le 30 septembre 2018, les inscriptions seront ouvertes aux équipes désireuses de participer à la 2e édition. Beaucoup plus de primes seront réparties sans compter des distinctions aux meilleurs de la compétition. Sponsors à vos marques !

Le classement final de la 1re édition de l’«Elite Division» se présente ainsi :

1) Patryott, médaille d’or et trophée + 4 000 gourdes

2) Jouvency, médaille d’argent et trophée + 3 000 gourdes

3) Tempest, médaille de bronze + 2 000 gourdes

4) Ganash 1 500 gourdes

5) Furiani 1 000 gourdes

6) Indigo 800 gourdes.

2018 se présente très chargée pour l’AHTT qui avait repris très tôt les activités de l’«Élite Division» suspendues en raison des fêtes de la Noël et du nouvel An. Un séminaire de formation de mise à niveau a été, à cet effet organisé pour les pongistes des équipes participantes à cette compétition et animé bien sûr par le DTN Mozart François.

Dans le cadre du programme «Ping Réinsertion», l’AHTT par le biais du DTN et appuyé des démarches de Carla Richardson, une deuxième visite a été effectuée au centre carcéral flambant neuf de Cabaret où pendant une heure de temps. Les femmes dans ce centre carcéral, se sont adonnées à coeur joie dans le maniement de la raquette, l’exécution de certains mouvements (attaque et défense) avec des cadeaux souvenirs distribués aux plus performants. Tout ceci a eu lieu à l’occasion de la Journée de la femme, le 8 mars dernier.

Pour ce mois de mars, Il faut signaler la visite de deux partenaires et amies de la Fondation USA-AHTT qui durant leur séjour en ont profité pour se faire une idée de la pratique du tennis de table en Haïti et voir la possibilité d’apporter leur contribution au rayonnement ainsi qu’au plein épanouissement du tennis de table en Haïti.

Avec le DTN Mozart François, Tish Upton (phsychatre) et Emese Bod (physiothérapeute) ont saisi l’opportunité, pour faire preuve de leurs talents dans le jeu à l’occasion des exhibitions données à Saint-Louis de Gonzague et au centre carcéral de Cabaret (prison de femmes).

Quant aux activités à venir pour l’AHTT, il est question de la mise en place d’une commission scolaire pour le lancement la saison prochaine des compétitions; la possibilité d’organiser un camp d’été, les festivités devant marquer l’anniversaire de l’Association et pour finir, le démarrage de la saison pour l’«Élite Division».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emmanuel Bellevue
lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Le vieux coq capois file vers les play-offs

Read Next

Ouanaminthe a presque tout remporté

en_USEnglish