FHF – ADM : WAGNEAU ELOI DIT TOUT SUR SES CONTACTS AVEC LE COMITÉ DE NORMALISATION

Dans une interview accordée à nos confrères de TATV depuis la Floride (USA), l’ancien footballeur professionnel devenu entraîneur et entrepreneur, se dit étonner qu’il était choisi pour être le président du Comité de Normalisation de la FHF. Cependant, il admet qu’il y a été contacté par les membres dudit Comité, mais rien n’avait signé et conclu pour qu’il vienne en Haïti. Découvrez des extraits de ses déclarations au micro de Delva Blanc !!!

Né à Port-au-Prince (Haïti) le 11 septembre 1973, Wagneau Eloi (48 ans) s’exilait très tôt avec ses parents en France où il a pu entamer une belle carrière de footballeur professionnel, en jouant pour le Racing Club de Lens, l’AS Nancy et l’AS Monaco avant d’accepter de porter tardivement la couleur de la sélection haïtienne de football et devenu dans la foulée son sélectionneur (2008 – 2009). Après l’échec avec le Onze national, il revient au au-devant de la scène pour intégrer éventuellement le Comité de Normalisation de la FHF.

Au micro de TATV, Wagneau a laissé entendre s’il résidait à Miami, c’était pour se rapprocher de son pays natal, Haïti afin de voir comment aider les Haïtiens. L’ancien manager de FC Miami City qui avait ouvert une académie de football qui est désormais sur la responsabilité du Paris Saint-Germain, admet qu’il n’a pas été accepté par ses compatriotes avant d’évoquer son éventuelle intégration au sein du Comité de Normalisation de la FHF.

” On m’a approché justement pour savoir si c’est quelque chose qui pouvait m’intéresser, mais pas pour être le président du Comité de Normalisation “, a-t-il précisé d’entrée au micro de Blanc Delva avant d’évoquer ses contacts avec les membres du Comité de Normalisation de la Fédération haïtienne de football.

” Aujourd’hui, il y a très peu de gens qui veulent aller en Haïti, le contexte actuel oblige. J’ai rencontré pas mal de gens dans le Comité qui ont discuté avec moi. Après avoir bien réfléchi, je pose certaines conditions pour pouvoir travailler, changer éventuellement des choses, améliorer tout le contexte et faire des changements. On doit être aidé pas seulement localement, mais aussi internationalement auprès de toutes les instances “, a fait savoir Wagneau Eloi qui voulait s’assurer avec qui il aura à travailler.

” J’ai voulu savoir s’ils étaient plus au moins disposés à faire des efforts pour me donner toutes les ressources nécessaires. Au fait, je ne parle pas forcément d’argent, mais des gens compétents, des gens qui veulent s’impliquer, travailler et qui ont une connaissance et expérience du football haïtien vu que moi, je suis un peu novice “, a expliqué Wagneau Eloi.

Avouant qu’il était contacté par la FIFA et qu’il n’avait rien signé, Wagneau Eloi admet qu’il avait poussé les choses pour savoir s’ils étaient sur la même longueur d’onde avec lui en tenant compte de ses requêtes.

” Vu les turbulences en interne et externe, ce n’est pas le bon moment pour servir le football haïtien. Tu iras là-bas (Haïti), quand les gens (dirigeants du football haïtien) auront besoin de l’aide “, aurait fait savoir la FIFA à Wagneau Eloi.

En clair, l’information de nos confrères de CARTON ROUGE ayant rapport à Wagneau Eloi (trahi peut-être par un clan) est vraie et fondée, ils auront à fournir plus de détails ce samedi sur les ondes de Totalmixradio.com.

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top