SPORTS – DISTINCTIONS / JO : MULERN JEAN, SANS GLANER DE MÉDAILLE, FAIT RÊVER HAÏTI

IMG 20211208 WA0390

Au nombre de trente-deux athlètes qui avaient couru la demi-finale de l’épreuve du 100 mètre haies au stade olympique de Tokyo, le dimanche 31 juillet, l’Haïtienne Mulern Jean. Pour forger cette place, elle avait dû, le vendredi 30 juillet, s’emparer de la 5e place de la série 2 avec un chrono de 12 secondes 99 centièmes. Elle avait fait rêver Haïti avant de quitter les jeux olympiques de Tokyo. 

Les erreurs commises aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, au Brésil en 2016, sont désormais effacées des radars pour Mulern Jean qui s’était qualifiée pour les demi-finales du 100 mètre haies aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, en réalisant sa meilleure performance dans cette épreuve : 12 secondes 99 centièmes.

Au classement général des 32 athlètes qualifiées pour les demi-finales du 100 mètre haies, Mulern Jean avait pris la 21e place. Une très belle performance pour Haïti qui, après l’élimination en cascade de ses représentants, avait stoppé cette série et fait rêver tout un peuple. 

La piste du stade olympique de Tokyo n’avait pas été clémente envers notre compatriote qui, avec un chrono de 13 secondes 9 centièmes, Mulern Jean, dans l’épreuve du 100 mètres haies, n’avait pris que la septième place de sa série devant Pedrya Seymour (Bahamas).

Au classement général, l’Haïtienne a été classée en 21e position sur 24 participantes. Sans aucune forme de procès, Mulern Jean a quitté la compétition et n’avait pas vu la finale. Cependant, elle avait dignement représenté le pays et avait tout donné pour forger une place en demi-finale.

Il va sans dire qu’elle mérite de chiper une place dans le trio des sportifs candidats pour être le/ la sportif (ve) de l’année pour Totalmixradio.com.

La rédaction !

 

Scroll to Top