FOOT – INTERVIEW : LE COMITÉ DE NORMALISATION ” ÉCHEC TOTAL “, SELON LE SÉNATEUR PATRICE DUMONT

IMG 20211130 WA0244

Invité à débattre sur des dossiers ayant rapport à la construction d’un nouveau stade de football en Haïti (Toup pou Yo), la situation actuelle de notre sport roi et le travail du Comité de normalisation, le Sénateur de l’Ouest Pierre Paul Patrice Dumont a, sans langue de bois, qualifié “d’échec” la commission placée par la FIFA à la tête de la Fédération Haïtienne de Football. Revenons sur cette interview exclusive accordée à Totalmixradio.com, ce dimanche 28 novembre ! 

” Below zero (en dessous de zéro) “, a répondu immédiatement le Sénateur de l’Ouest pour évoquer l’état lamentable du football haïtien actuellement. Il a cependant reconnu que la pandémie de Covid-19 ou encore la crise sociopolitique et l’insécurité y sont pour beaucoup. 

” Bien sûr qu’il y a la mauvaise gestion du football en Haïti, mais cette situation a tout simplement anéanti notre sport roi. Il ne faut pas oublier que le dernier match du championnat national de D1 remontait au mois de mai. Je me souviens qu’en République dominicaine, le 25 mai, le Cavaly AS avait gagné (un mercredi) la Coupe de la Caraïbe et en week-end, le Cheval rouge avait terrassé le Racing Club Haïtien (4-1). Le football ne joue plus en Haïti depuis tantôt six mois “, a-t-il laissé entendre avant de tirer à boulets rouges sur le Comité de normalisation.  

” Le Comité placé par la FIFA en Haïti est un échec total. La FIFA avait fait une très mauvaise évaluation de la situation. Au fait, la démission du président de ce comité (Jacques Letang) est une preuve flagrante de l’échec dont je vous parle “, a fait savoir Patrice Dumont, grande figure du football haïtien pour avoir été joueur et dirigeant du Cavaly AS, sélectionneur national, Directeur Technique National et l’un des journalistes sportifs haïtiens le plus célèbre.

” Il faut qu’il y ait une voix indépendante du football disant à la FIFA, pour sauver le football haïtien, il doit y avoir une bataille diplomatique comme elle avait fait en Israël et en Palestine. Que je sache, la délivrance de notre sport roi passe par cette voie “, a fait remarquer le Sénateur de l’Ouest Patrice Dumont, tout en précisant qu’il ne peut pas écrire lui même à la FIFA qui pourrait prétexter un problème d’ingérence dans le football. 

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

 

 

Scroll to Top