Quand Marc Collat joue la carte de l’humilité

Encensés par la presse du monde entier, les Grenadiers ont, semble-t-il, gardé leurs pieds sur terre, à l’image de leur sélectionneur. Avec humilité, Marc Collat, faisant allusion à la victoire historique d’Haïti face au Costa Rica, y voit de l’exploit avant d’évoquer avec respect le quart de finale de son équipe contre le Canada, fixé au samedi 29 juin à Houston (USA).

La prestation XXL des Grenadiers dans la plus prestigieuse et lucrative compétition au niveau des nations de la zone Concacaf, la Gold Cup est qualifiée de « surprenante » par la presse du monde entier et l’instance organisatrice de cette compétition.  

Au même titre que certains mordus de l’équipe nationale en Haïti et dans la diaspora, Djimy-Bend Alexis, euphorique après son but salvateur marqué contre le Costa Rica (2-1) et pris dans ce courant, voit Haïti remporter la 15e édition de la Gold Cup.

« Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout de nos rêves, car il serait injuste de s’arrêter en si beau chemin, a déclaré le capitaine de l’AS Capoise. Nous voulons remporter cette Gold Cup », a lâché, sans langue de bois, celui qui avait inspiré nos confrères de l’ESPN à écrire : ‘‘ From zero to hero, Alexis wins it for Haiti’’, :‘‘De zéro à héros, Alexis offre la victoire à Haïti’’. 

« Menés au score (0-1) par le Costa Rica à la mi-temps, les Grenadiers ont puisé dans leurs réserves pour remettre les pendules à l’heure et s’imposer (2-1). C’est une preuve tangible qu’ils sont allés au-delà de leurs limites pour inverser la tendance. Ne dit-on pas qu’en football tout est possible ?», a laissé entendre Marc Collat, l’air serein. Il en a profité pour évoquer le match de quart de finale de la sélection haïtienne de football face au Canada.  

« On va tout essayer pour réaliser un grand match contre le Canada, a-t-il promis. Rallier le carré magique, ce serait une très bonne chose pour Haïti, a admis Marc Collat. Tout le reste à venir ne serait que du bonus à prendre », a-t-il confié en conférence de presse.

Loin des turbulences politiques qui s’abattent sur le pays, les Grenadiers, pour préparer leur quart de finale face à l’équipe canadienne prévue le samedi 29 juin à 7 heures, sont déjà à pied d’œuvre à Houston (USA). Continuer à surprendre les autres dans la Gold Cup 2019, tel serait le leitmotiv de la sélection haïtienne.   

Le saviez-vous ?

Depuis la qualification d’Haïti pour les quarts de finale de la Gold Cup 2019, Marc Collat, qui dirige l’équipe nationale pour la deuxième fois, devient le premier sélectionneur ayant conduit les Grenadiers à deux quarts de finale dans cette compétition. En 2015, son équipe a été écartée (1-0) par la Jamaïque, finaliste malheureuse.     

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Gold Cup 2019 : Haïti prête à jouer contre les Bermudes

Read Next

Quand un titre du Brésil ne fait pas recettes en Haïti

en_USEnglish