Le Violette AC et l’Aigle Noir AC se compliquent la tâche

À la faveur de sa victoire nette et sans bavure (2-0) contre l’Éclair AC de Petit-Goâve, conjuguée en même temps par le piètre match nul (1-1) entre le Violette AC et l’Aigle Noir AC, l’AS Aquin revient dans la course à la qualification pour les demi-finales du championnat national d’ascension, zone Sud I. Situation compliquée pour les deux anciens pensionnaires de la coupe Pradel et du championnat national de D1.

Après avoir subi la loi de l’Aigle Noir AC (1-3) à l’occasion de la première journée des play-offs du championnat national d’ascension qui se jouent au stade Sylvio Cator, l’AS Aquin s’est bien reprise en s’imposant très nettement (2-0), mardi 18 décembre, face à l’équipe d’Éclair FC de Petit-Goâve. Avec 3 points, elle reste dans la course à la qualification. En revanche, les Petit-Goâviens, terrassés par le Violette AC (3-0) avant leur défaite contre l’AS Aquin, ont pris la porte de sortie.

Venons-en au choc de la deuxième journée du groupe Sud I. Si les deux protagonistes avaient pris un très bon départ dans la compétition, ils n’arrivent pas à se départager au stade Sylvio Cator, mardi soir. Fort de son parcours extraordinaire au terme de la saison régulière, le Violette AC, ayant les faveurs des pronostics, a ouvert la marque par Peterson Joseph. Piqué au vif par le vieux Tigre, l’Aigle Noir ne lâche pas prise. Avant la fin du temps réglementaire, il a mis les pendules à l’heure grâce à un but de Miche-Naider Chéry (1-1).

Les 22 acteurs ont presque tout tenté pour faire pencher la balance. Mais, au terme de la rencontre, ils se sont quittés dos à dos. Ce match (1-1) n’arrange ni le Violette AC, leader du groupe avec 4 points (+3), ni l’Aigle Noir AC, deuxième avec 4 points (+2). À une journée de la fin, ils ne sont pas exempts d’un possible retour de l’AS Aquin (3e, 3 points).

Pour le compte de la troisième et dernière journée du groupe Sud I, le Violette AC se mesurera à l’AS Aquin et l’Aigle Noir AC aura affaire à Éclair FC de Petit-Goâve. Une seule équipe sera qualifiée pour les demi-finales.

Dans le groupe Sud II, l’America, victorieux du Roulado FC de La Gonâve (3-0), s’est emparé de la première place devant le Club sportif Saint-Louis, tenu en échec (1-1) par l’AS Grand-Goâve.

À Saint-Marc, au parc Levelt, la petite équipe du FC Chansolme, tombeuse de l’AS Borel (2-0), est en train de dicter ses lois aux équipes de l’Artibonite. Leader de son groupe avec 4 points (+2), elle reste sur un précieux match nul (0-0) face à l’équipe représentative de la commune de Gros-Morne, l’Accoallade FC. Il s’agit du deuxième match nul de cette dernière, tenue en échec auparavant par l’AS Verrettes lors de la première journée.

De son côté, l’AS Borel s’est bien reprise en battant l’AS Verrettes (3-2) dans le duel opposant les deux équipes issues de la même commune. Si l’AS Verrettes (1 point) se trouve au creux de la vague, l’AS Borel peut encore postuler pour l’unique billet donnant accès aux demi-finales.

Trois places sont à prendre parmi l’élite du football national. Pour y arriver, les 16 protagonistes, répartis en quatre groupes de quatre équipes, doivent prendre la première place de leurs groupes respectifs avant de s’affronter en demi-finales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Don Bosco affrontera Arcahaie FC en finale

Read Next

Le sport haïtien orphelin du Dr Jean-Marie Fritz Henry dit Tatach

en_USEnglish