Haïti et la Ligue des nations de la CONCACAF

Orphelins des compétitions régionales et internationales il y a deux ans, les Grenadiers, qui ont établi depuis lundi leur camp de base à l’hôtel Royal Decameron, effectueront leur retour, le 10 septembre au stade Sylvio Cator face à l’équipe de Saint-Martin (britannique) dans le cadre de la Ligue des nations de la CONCACAF. Que faut-il savoir sur cette dernière ?

La Ligue des nations de la CONCACAF 2019 – 2020

C’est une nouvelle compétition instituée en 2017 par les autorités de la CONCACAF. Il s’agit de s’harmoniser et de respecter le calendrier mondial établi par l’instance suprême du football, la FIFA. Le format final et le calendrier de la première Ligue des nations de la CONCACAF ont été dévoilés le 7 mars 2018 à Miami Beach, en Floride.

Les pays ayant disputé le tournoi hexagonal final de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018, tels que le Costa Rica, le Mexique, les USA, le Honduras, le Panama et Trinité-et-Tobago sont considérés comme les meilleurs de la confédération et sont qualifiés directement pour l’édition 2019 de la Gold Cup.

Parallèlement, les 34 autres pays sont répartis en quatre groupes. Pour ce qui est de ces 34 nations, Haïti est 3e, devancée par la Jamaïque et le Canada, mais mieux classée que le Salvador, Martinique, Cuba, Guyane ou encore Guadeloupe, membres du groupe I. Le Guatemala, sanctionné par la FIFA, est le grand absent de cette compétition qui réunira les 40 pays de la zone.

Le calendrier des grenadiers

Le tournoi de classement se jouera du 3 septembre 2018 au 26 mars 2019. Dans ce petit jeu, Haïti disputera quatre rencontres, deux à domicile, le 10 septembre lors de la première journée au stade Sylvio Cator face à Saint-Martin (britannique) et à l’occasion de la 4e journée, mi-mars 2019 contre Cuba. En octobre 2018, en déplacement contre Sainte-Lucie et à Managua, en novembre 2018, face au Nicaragua.

Les pays qualifiés au terme du tournoi de classement disputeront la phase de groupes de la Ligue des nations des la CONCACAF du 2 septembre au 19 novembre 2019. En revanche, la phase finale de cette compétition se tiendra du 23 au 31 mars 2020.

La 25e édition de la Gold Cup

Le 26 février 2018, le Congrès de la Concacaf a décidé d’augmenter le nombre d’équipes en phase finale de 12 à 16. Ces changements entraînent automatiquement une augmentation du nombre de rencontres à 31 (centre 25) en 2017. Tout compte fait, la Gold Cup se jouera aux USA, du 18 juin au 18 juillet, avec la participation de 16 pays. Ce faisant, on aura 31 rencontres dans les 15 stades qui doivent accueillir la plus prestigieuse compétition réunissant les équipes nationales de la CONCACAF.

Il est à signaler qu’à côté des 6 pays qualifiés d’office pour la Gold Cup, 10 autres pays, issus de la Ligue des nations de la CONCACAF, complèteront le nombre de pays qui auront à croiser le fer pour l’obtention du titre suprême de la Gold Cup 2019.

Souhaitons qu’Haïti, quart-finaliste de la Gold Cup 2015 et absente de la dernière édition, soit là !

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *