FOOT-CHFP: LE PRÉSIDENT DU BALTIMORE SC S’EN PREND AUX DIRIGEANTS DE LA FHF

En raison de l’échec cuisant de la première journée de la série de clôture du championnat haïtien de football professionnel, le président du Baltimore SC, Jean Pascal, a critiqué avec véhémence la gestion scabreuse des dirigeants de la fédération à travers une interview accordée à un média de la place. Dans la foulée, Il épingle le Secrétaire général de la FHF Carlo Marcelin qu’il estime être l’un des auteurs de ce véritable coup de théâtre survenu lors de la première journée.

Ce samedi 3 avril 2021, le Baltimore SC devait recevoir l’América des Cayes pour le compte de la première journée de la série de clôture. Cependant, la rencontre n’a pas pu avoir lieu en raison du non-déplacement des arbitres préalablement désignés par la CONA pour officier ladite rencontre. À cet effet, le président du Baltimore Jean Pascal, visiblement frustré par cet état de fait, n’est pas allé de main morte pour fustiger le comportement de certains membres de la fédération haïtienne de football, dit-il, responsables de ce fiasco total.

« Je pense qu’il faut avoir un minimum de respect, pas seulement pour le Baltimore SC mais aussi pour l’América des Cayes, qui a parcouru près de trois (3) départements avant d’atteindre la ville de Saint-Marc », a-t-il avisé avant d’épingler le Secrétaire général de la FHF, Carlo Marcelin dans cette affaire.

« J’ai discuté avec lui (Carlo Marcelin) avant le match, s’il était imbu de la velléité des arbitres de boycotter la rencontre, pourquoi ne pas m’avoir prévenu ? J’aurais pu dissuader l’América de ne pas faire le voyage jusqu’à Saint-Marc ; alors qu’ils ont traversé des quartiers connus pour être des zones de non-droit pour venir jouer la rencontre. Je pense que Carlo Marcelin nous doit un peu de respect », a-t-il pesté.

S’il faut le rappeler, ce n’est pas la première fois que le Secrétaire général de la Fédération haïtienne de football se trouve dans le viseur du président du Baltimore SC, Jean Pascal. On se le rappelle tous de l’épisode dans lequel on avait décidé de remplacer respectivement le Baltimore SC et l’AS Capoise par le Cavaly AS et le Don Bosco FC comme clubs éligibles à disputer la Carribbean Championship de la CONCACAF. À ce moment, les nerfs étaient à fleur de peau.

Jean-Pierre Michel/ Totalmixradio.com

gabcitoj

Read Previous

FOOT – EXPATRIÉS / FRANCE : AJ AUXERRE DE ARCUS CARLENS ET LE HAVRE DOS À DOS

Read Next

LDC – CONCACAF : L’ARCAHAIE SUR UNE VOIE HISTORIQUE

en_USEnglish