SPORT/ SÉISME : LES SPORTIFS HAÏTIENS PLEURENT ENCORE LE DÉPART DE JEAN YVES PHILOGENE LABAZE

Considéré comme une véritable perte, Jean Yves Philogène Labaze est passé de vie à trépas au local de la Fédération Haïtienne de Football à l’avenue Christophe le 12 janvier 2010 lors du passage du tremblement de terre qui a causé la mort de plus de 300 000 personnes.

Les amants du ballon rond, notamment la famille du Cavaly AS se souviennent de l’illustre du football haïtien Jean Yves Philogène Labaze.
Le technicien léogânais fait partie d’un cercle très fermé des haïtiens qui ont conduit une selection nationale à une phase finale de la coupe du monde après Antoine Tassi en 1974, Labaze était l’unique en 2007.

Plusieurs membres du Cavaly, à l’occasion de la commémoration de cette date, ont une pensée spéciale pour celui qu’on surnommait ( Kakakòk) par les léogânais.

Dans une note publiée sur les réseaux sociaux, des membres de la famille du cheval rouge ont adressé des mots de sympathies à l’endroit de tous ceux qui ont perdu un proche dans cette catastrophe naturelle particulièrement les dirigeants, joueurs qui ont côtoyé Jean Yves Philogène Labaze.

Pour rappel, Jean Yves Philogène Labaze était l’un des membres fondateurs et entraîneur du Cavaly de léogâne , il a dirigé l’Anacaona, trois fois championne nationale.
Labaze a aussi emmené une génération dorée à la coupe du monde U17, l’équipe haïtienne de cette catégorie en 2007, composé de Shelson Dorlean, Fabien Vorbe, Meshack Jerôme, Charles Herold Junior, Gemsly Joseph, Peterson Desrivières, Bitchelo Jean-Jacques et consorts.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top