POUR ESPN, MELCHIE DUMORNAY FAIT PARTIE DU TOP 10 DES MEILLEURES JOUEUSES DU MONDE

Les très belles performances de Melchie Daëlle Dumornay en France, en D1 Arkema avec le Stade de Reims, n’ont pas passées inaperçues aux yeux des confrères du média sportif américain, ESPN. Ce dernier a, dans un classement établi pour les meilleures joueuses des moins de 21 ans, placé la Grenadière en 9e position. Gros plan sur les critères de ce classement !

Au départ, la liste contenait 30 footballeuses, celles qui ont conservé leur place, répondent mieux aux critères établis par les experts américains, entre autres, assiduité dans le top niveau, performances individuelles au cours de la saison et potentialité pour être une joueuse de haut niveau. Dans cette liste, les gardiennes ont brillé par leur absence, mais elle contient deux défenseures et les autres ne sont que des attaquantes et milieux de terrain. 

Sophie Lawson, rédactrice d’ESPN, ne tarit pas d’éloges à l’égard de la Grenadière. Elle en a profité pour rappeler que le joyau du football féminin haïtien avait joué un rôle primordial dans la qualification d’Haïti pour la phase finale de la Coupe du Monde U20 féminine de la FIFA, France 2018 sans oublier l’essai qu’elle avait effectué au sein de l’Olympique Lyonnais avant de s’engager finalement avec le Stade de Reims pour avoir plus de temps de jeu, elle n’a pas non plus oublié les 14 buts de Dumornay lors du championnat féminin de la Concacaf en 2020, tout en mettant accent sur les points forts de la Grenadière.

Cependant, Sophie Lawson, la consœur d’ESPN croit que Dumornay, qui n’est pas imposante physiquement, doit travailler son jeu aérien et son jeu de tête.   

 A titre d’information, les 21 joueuses retenues par ESPN sont issues de 13 pays, soit six pays du continent américain (USA 4, Haïti 1, Canada 1, Mexique 1, Brésil 1 et Argentine 1), six pays européens (France 2, Angleterre 3, Allemagne 3, Malte 1, Espagne 1 et Norvège 1) et une représentante de l’Océanie, à savoir l’Australie.

S’il fallait établir un classement pour le continent américain, Melchie Daëlle Dumornay (9e joueuse du monde des moins de 21 ans selon ESPN), qui a déjà fait trembler les filets cette saison à 5 reprises en D1 Arkema (France) et pour 4 passes décisives (il reste deux matches à jouer pour compléter la saison), occupe la quatrième place derrière les Américaines Trinity Rodman et Sophia Smith, et la Brésilienne Giovana Queiroz, mais devant la Mexicaine Diana Ordonez, la Canadienne Jordyn Huitema et l’Argentine Paulina Gramaglia.

Scroll to Top