LNC-2022 : LEADER DU GROUPE B, CONTRE GUYANA, HAÏTI POURRAIT FAIRE D’UNE PIERRE DEUX COUPS, MAIS À UNE CONDITION

Après avoir écrasé l’équipe de Guyana (6-2) en déplacement, Haïti a pris la première place du groupe B, au terme de la troisième journée de la Ligue des nations de la CONCACAF. Avec 7 points, les Grenadiers qui doivent accueillir ce mardi 14 juin au stade olympique Felix Sanchez, en République dominicaine, l’équipe de Guyana, pourraient effectuer un pas de géant vers l’édition 2023 de la Gold Cup.

Pour y arriver, Haïti qui n’a toujours convaincu personne si l’on tient compte du contenu des trois derniers matches joués, doit encore gagner pour passer de 7 à 10 unités au classement. Si un tel scénario se produisait, Haïti fera le coup double : rejoint la Ligue A et se qualifie pour l’édition 2023 de la Gold Cup, car elle ne pourrait plus être rejointe par aucune équipe du groupe B, à savoir Guyana (6 points), Montserrat (3 points) et Bermudas (1 point) à deux journées de la fin, à condition de battre l’un de ses deux matches restants.

Ce sera un match capital, un rendez-vous crucial qui permettra à Jean-Jacques Pierre, en cas de succès, de faire taire les critiques du point de vue résultats, même s’il aura à mettre les bouchées doubles pour inculquer une identité de jeu à ses poulains.

A titre de rappel, Haïti a déjà disputé les éditions de 2000, 2002, 2007, 2009, 2013, 2015, 2019 et 2021 de la Gold Cup, et comme miilleur résultat, les Grenadiers avaient atteint les demi-finales en 2019, éliminés après prolongations par le Mexique suite à un penalty litigieux.

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top