GUATEMALA – HAÏTI : QUAND JEAN-JACQUES PIERRE ÉVOQUE L’ABSCENCE DE CERTAINS CADRES

Le 27 mars à Fort Lauderdale, en Floride aux USA, la sélection haïtienne de football, en match international, affrontera le Guatemala, et ce sera sans certains cadres importants. Le sélectionneur national, Jean-Jacques Pierre a en parlé longuement avec Jean Pierre Étienne sur les ondes de radio Ibo. Clin d’oeil sur cette interview !!!

Pour Jean-Jacques Pierre, la transition administrative au niveau de la FHF a rendu difficile les conditions de travail de son staff technique. Il en a profité pour évoquer à nouveau la revendication administrative de certains cadres du Onze national. Selon lui, les joueurs qui se sont absentés, ne sont pas un choix sportif de son staff. Ce dernier n’a rien à voir avec cela.

Jean-Jacques Pierre, à tort ou à raison, en évoquant chaque joueur au cas par cas, a oublié de citer le nom de Duckens Nazon avec qui, il avait des échanges franchement pas amicaux via les réseaux sociaux.

A en croire l’ex-capitaine du FC Nantes, lui, le préparateur physique et l’entraîneur des gardiens, ont tenu une communication constante avec les joueurs, soit pour leur féliciter ou leur encourager.

Pour lui, Johnny Placide (SC Bastia), Carlens Arcus (AJ Auxerre), Frantzdy Pierrot (EA Guingamp) et Bryan Alcéus (Zira FK), ont tous été contactés. Ils ont privilégié leur carrière en club pour le moment. Pour ce qui est de Brian Sylvestre, il a fait savoir que ce dernier a dit adieu au football.

La présence des nouveaux joueurs est inscrite dans le cadre de rajeunissement du Onze national. Dans ce petit jeu, Mondy Prunier n’est pas là parcequ’il n’a pas eu à temps un rendez-vous pour rétirer son visa américain.

Depuis le 11 mars, Jean-Jacques Pierre boucle déjà sa première année de contrat au sein des Grenadiers comme sélectionneur. Il admet qu’il pouvait faire une meilleure gestion de la pandémie de Covid-19 et jouer à chaque trêve de la FIFA.

Le match contre le Guatemala, prévu pour le 27 mars à Fort Lauderdale en Floride (USA), a une grande importance pour Haïti qui doit faire son entrée en lice dans la Ligue B des nations de la CONCACAF le 2 juin, et ce avec pour objectif fixé de prendre la première place de son groupe et qualifier pour l’édition 2023 de la Gold Cup.

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top